CHATS DE MON COEUR

TOUT POUR LES AMOUREUX DES CHATS, DE LA PROTECTION ANIMALE A VOS HISTOIRES PERSONELLES ET TOUTES LES INFOS NECESSAIRES POUR TOUT SAVOIR SUR NOS AMIS FÉLINS AINSI QUE DES CHATS ET CHATONS À L'ADOPTION
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le complexe granulome éosinophilique félin (C.G.E.F.)

Aller en bas 
AuteurMessage
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34843
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Le complexe granulome éosinophilique félin (C.G.E.F.)   Mar 26 Mai - 15:25

C'est un ensemble d'affections cutanées propres à l'espèce féline, qui ont comme point commun le développement de lésions d'installation progressive, qui, à l'examen histologique, se révèlent riches en cellules dites "éosinophiles".

La cause en est mal connue et désigne, chez le chat, trois types de lésions: l’ulcère éosinophilique, la plaque éosinophilique et le granulome linéaire.

L'ulcère éosinophilique, ou ulcère labial atone, est presque toujours situé à la lèvre supérieure. La plaque éosinophilique est une lésion suintante, souvent ulcérée, provoquant de très fortes démangeaisons, située généralement sur l'abdomen ou à l'intérieur des cuisses.
Il consiste en une lésion bien circonscrite, brillante, sans poil. Ni douloureux ni prurigineux, il est souvent localisé sur la lèvre supérieure.

Le granulome éosinophilique est un bourrelet induré linéaire dépourvu de poils, situé le plus souvent à la face postérieure des cuisses. Excepté chez le jeune animal, où on peut espérer une régression spontanée, le tableau clinique s'oriente plutôt vers les rechutes et l'aggravation. Divers médicaments, dont les corticoïdes, peuvent apporter une certaine amélioration des lésions, mais dans l'ensemble le traitement est décevant.
Le granulome linéaire est bien circonscrit lui aussi; la lésion, linéaire comme son nom l’indique, peut être unique ou multiple, et souvent localisée sur la face postérieure des cuisses.

La plaque éosinophilique est, elle, une lésion très prurigineuse, bien circonscrite, surélevée, suintante, localisée en particulier sur l’abdomen et la face interne des cuisses; elle peut être unique ou multiple. SoinsL’administration de corticoïdes permet le plus souvent la régression des lésions, qui peuvent néanmoins récidiver.

Une conclusion s’impose ici dans le bilan thérapeutique des dermatoses non parasitaires: les causes en étant très floues, surtout dans les cas de prurit ou d’alopécies étendues, le traitement causal est incertain, donc parfois décevant, et les récidives sont fréquentes.On constate aussi que la sédentarité et les problèmes physiologiques et psychologiques qu’elle entraîne donnent un aspect pathologique différent que chez le chat "libre".

Revenir en haut Aller en bas
Boubou822
P'tit Nouveau
P'tit Nouveau


Nombre de messages : 2
Localisation : Normandie
Date d'inscription : 16/02/2014

MessageSujet: Re: Le complexe granulome éosinophilique félin (C.G.E.F.)   Dim 16 Fév - 13:42

Bonjour savez vous si les bourgeons de cassis aident à soigner cette maladie ? Merci Et connaîtriez vous un excellent phytothérapeuthe pour chats si possible en Bretagne ou en Normandie ? Merci !
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34843
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: Le complexe granulome éosinophilique félin (C.G.E.F.)   Dim 16 Fév - 16:25

Je ne sais pas, le mieux serait de poster la question à Chat Nat notre spécialiste en médecine douce ( cliquez sur ce lien et pose ta question.. http://chatsdemoncoeur.forumactif.org/f29-vos-questions-a-chatnat-medecine-douce)
pour le reste, comme dit sur l'autre post, j'ai diffusé pour en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le complexe granulome éosinophilique félin (C.G.E.F.)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le complexe granulome éosinophilique félin (C.G.E.F.)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHATS DE MON COEUR :: TOUT SUR LES CHATS :: Comportement et Santé :: Santé-
Sauter vers: