CHATS DE MON COEUR

TOUT POUR LES AMOUREUX DES CHATS, DE LA PROTECTION ANIMALE A VOS HISTOIRES PERSONELLES ET TOUTES LES INFOS NECESSAIRES POUR TOUT SAVOIR SUR NOS AMIS FÉLINS AINSI QUE DES CHATS ET CHATONS À L'ADOPTION
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Pour ou contre les animaux dans les cirques ?
Pour
0%
 0% [ 0 ]
Contre
100%
 100% [ 22 ]
Pas d'avis
0%
 0% [ 0 ]
Total des votes : 22
 

AuteurMessage
Pierre&Brigitte
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : vosges 88160
combien de chats avez vous? : 2
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Mer 24 Juil - 10:13

Bientôt plus d'animaux sauvages dans les cirques en Belgique


BRUXELLES (Bruxelles-Capitale), 12 juil 2013 (AFP) - Les animaux sauvages comme les lions, les tigres et les éléphants seront bientôt interdits dans les cirques en Belgique, a décidé vendredi le gouvernement belge en approuvant un projet de loi visant à renforcer le bien-être animal.

L'interdiction doit encore être approuvée par le Parlement. Elle entrera en vigueur un an après la publication de la loi au Moniteur belge, le journal officiel du royaume, a précisé le cabinet de la ministre de la Santé Laurette Onkelinx, chargée du dossier. "Ces animaux sont la base du cirque traditionnel", a réagi Maurice Agnessen, responsable d'un festival de cirque organisé à Liège, cité par l'agence de presse Belga, arguant que dans les cirques, "ils sont régulièrement en mouvement, s'amusent et se reproduisent même mieux que dans les zoos".
En revanche, l'organisation de défense des animaux Gaïa a salué une "importante avancée pour le bien-être animal" en Belgique. La décision du gouvernement fait suite à une enquête réalisée entre septembre et décembre 2011 qui avait révélé la difficulté pour les cirques de garantir le bien-être des animaux. Le manque d'espace, l'absence de possibilité de baignade pour certaines espèces ou de congénères pour les espèces grégaires, ainsi que le non-respect des exigences de température, notamment dans les camions, ont été pointés par le Conseil du bien-être des animaux.

Cet organe consultatif créé en 2009 avait dès lors recommandé de limiter la liste des animaux pouvant être détenus par les cirques. Un avis qu'a donc suivi le gouvernement. Les seuls animaux qui seront à l'avenir autorisés sont les bovins, buffles, porcs, lamas, dromadaires, chameaux, furets, lapins, chiens, chats, pigeons, oies, gallinacés, perroquets, perruches, canards, chevaux, ânes, poneys, moutons et chèvres, énumère le gouvernement. La Belgique "rejoint ainsi l'Autriche", qui interdit déjà les animaux sauvages, et d'autres pays européens où une interdiction partielle existe (Allemagne, Hongrie, Danemark, Suède)", assure le gouvernement, qui souligne aussi que le Royaume-Uni ou les Pays-Bas "envisagent également dans un avenir proche" d'appliquer une même mesure.

Article publié le : 12-07-13
Revenir en haut Aller en bas
Pierre&Brigitte
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : vosges 88160
combien de chats avez vous? : 2
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Lun 5 Aoû - 10:13



L’installation d’un cirque près de chez vous est légale. Cependant voici les points à vérifier.
Si le cirque est installé sur un terrain communal, vous pouvez vérifier avec la mairie que son installation a été autorisée par la mairie et que tous les documents administratifs ont été fournis (certificats de capacité pour la détention des animaux sauvages, autorisation d’ouverture et présentation au public). Demander également si la mairie a donné une autorisation pour la parade dans les rues de la commune.
Des photos doivent être prises en rapport avec ces différents points. Il est important de contrôler prioritairement la ménagerie mais assister au spectacle peut aussi nous apporter des éléments importants pour compléter notre dossier. Merci de nous préciser les points suivants :
Nom du cirque :
Direction :
Lieu du contrôle :
Date du contrôle :
Période de présence du cirque :
Destination prévue :
Si vous pouvez visiter la ménagerie, vous pouvez vérifier les éléments suivants :
Bien être des animaux :

Liste des animaux visibles (espèces, effectif, sexe, âge approximatif)
Etat de santé des animaux (blessures, comportement apathique, maigreur…)
Comportement : stéréotypie, agressivité, prostration
Présence d’eau propre en abondance, de nourriture, accès pour tous les individus
Perturbation des animaux par le public (cri, jet d’objet, dons de nourriture…)
Absence de sonorisation
Repérer les boucles, les bagues d’identification des animaux (bovins, caprins, ovins)
Possibilité pour les animaux de se déplacer dans des enclos extérieurs
Présence d’abri à l’extérieur pour protéger de la pluie et du soleil
Température, hygrométrie, qualité et quantité de l’éclairage, ventilation, chauffage
Sécurité :

Présence de barrière pour circonscrire l’établissement
Présence du personnel du cirque autour des animaux
Consignes de sécurité énoncées à haute voix, signalétiques
Barrières de sécurité entre le public et les animaux
Matériel vétuste, grillage défectueux
Hygiène

Présence de litière, propreté des installations, présence d’excréments en abondance
Stockage des déchets, cadavres, nourriture
Si vous pouvez assister au spectacle, vous devrez être attentif à certains points, notamment :
Conditions de sécurité
Animaux vieux ou malades
Comportements « naturels » lors des numéros
Félins doivent être attachés par une longe en dehors d’une cage circulaire
Macaques, babouins doivent être tenus en laisse
Il faut savoir que les cas de maltraitance au sein d’un établissement itinérant comme le cirque sont très difficile à mettre en évidence du fait de la mobilité même de ces établissements, c’est pour cela qu’il est important de savoir où va le cirque après votre visite car cela nous permettra de le localiser très précisément et éventuellement de faire intervenir les autorités compétentes (services vétérinaires et ONCFS) si votre témoignage démontre des mauvais traitements évidents ou bien des animaux sauvages détenus sans autorisation.
Si vous soupçonnez un cas de maltraitance, vous devez donc :

Nous envoyer une demande d’enquête avec coordonnées du plaignant et lieu où se trouvent les animaux en souffrance. S’il s’agit d’un cas d’urgence contactez les forces de l’ordre.
AUTRES SPECTACLES D’ANIMAUX

Lors d’un spectacle de montreur d’animaux sauvages pour vous assurer que cela est légal vous pouvez:
Contacter l’organisateur du spectacle (souvent la Mairie) pour savoir s’il a fourni tous les certificats de capacité à la détention d’animaux sauvages et les autorisations d’ouverture et de présentation au public.
Vous pouvez contacter les organisations de protection animale pour leur fournir les renseignements.
La maltraitance peut être psychologique ou physique. Pour un particulier, la maltraitance physique est plus facile à reconnaitre.
De son côté, la Fondation Brigitte Bardot écrira une lettre ouverte aux organisateurs du spectacle. Avec en copie le manifeste contre les montreurs d’ours, signé par les associations de protection animale telle que la SPA ou 30 Millions d’amis.
Vous pouvez également vous rendre à ce spectacle et prendre des photos des animaux dans leur cage ou bien pendant le spectacle et nous les faire parvenir.
Si vous habitez dans la commune qui organise le spectacle, vous pouvez également écrire au Maire pour lui exprimer votre désaccord.
Revenir en haut Aller en bas
Assoº Chats Libres
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3404
Localisation : Région Parisienne
combien de chats avez vous? : 9
Date d'inscription : 16/04/2012

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Jeu 12 Déc - 14:40

ENCORE UN PAYS PLUS EVOLUE QUE LA FRANCE !

Loi - Cirques : les animaux sauvages interdits en Belgique

Le royaume de Belgique est en passe d’interdire les animaux sauvages dans les cirques. La Fondation 30 Millions d’Amis se félicite de cette décision et espère que la France prendra bientôt exemple sur son voisin.

C’est fini ! A partir de 2014, les Belges ne verront plus ni tigre ni éléphant dans les cirques. Le 4 décembre, la Commission Santé publique de la Chambre des représentants belge a adopté l’interdiction des animaux sauvages dans ces structures. La mesure doit encore être approuvée en séance plénière, mais il y a peu de chance qu’elle soit retoquée. L’acte fait partie d’une série de dispositions prévues dans un projet de loi sur le bien-être animal. Le ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Laurette Onkelinx, a porté cette question devant le Parlement suite aux recommandations présentées par le Conseil du bien-être animal. En 2011, ce dernier mettait en avant des difficultés d’application des normes légales d’hébergement des animaux dans les cirques tel que le manque d’espace, l’absence de possibilité de baignade, le non-respect des exigences de température, l’absence de congénères pour certaines espèces grégaires

Seule solution, l’interdiction

«Aucun cirque ne peut apporter aux animaux ce dont ils ont besoin.

Ann de Greef - Pdte assoc. Gaia

« Le problème du mal-être animal dans les cirques est inhérent au système. Les conditions de vie dans ces établissements vont dans le sens inverse du bien-être animal. Aucun cirque ne peut apporter aux animaux ce dont ils ont besoin », commente Ann de Greef, présidente de l’association de protection animale belge Gaia. Des espèces comme l’éléphant ou le lion évoluent sur des territoires de plusieurs km². Dès lors, comment peuvent-elles s’épanouir dans des enclos de seulement quelques dizaines de m² ? « Il ne s’agit pas de faire des enclos plus grands ou de donner des jouets pour tromper l’ennui de ces bêtes sauvages. Pour le conseil du bien-être animal, c’est clair, la seule solution, c’est l’interdiction », poursuit Ann de Greef.

L’association travaille sur cette question depuis une dizaine d’années. Et cette décision est pour elle un grand succès. « C’est quasi révolutionnaire, peu de pays ont déjà adopté ce genre de loi. C’est une très grande victoire dans la lutte pour le droit des animaux », conclue la directrice de Gaia. Reste à préciser que cette décision fait suite à des années de travail sur le terrain pour sensibiliser le grand public, les élus communaux et les parlementaires. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui se mobilise depuis plusieurs années pour des cirques sans animaux, vous invite à signer sa pétition pour qu’en France aussi les animaux sauvages ne fassent plus jamais d’apparition dans les cirques. http://www.30millionsdamis.fr/agir-pour-les-animaux/petitions/signer-petition/pour-des-cirques-sans-animaux-sauvages-20.html

Article publié le : 11-12-13
Revenir en haut Aller en bas
Animaux en détresse
Apprenti
Apprenti


Nombre de messages : 97
Localisation : Alsace/Lorraine
Date d'inscription : 09/07/2013

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Sam 20 Déc - 9:38

Et les delphinariums, qu'en pensez? pour moi, ceux sont des endroits à boycotter au même titre que les cirques où la captivité des animaux est totalement indigne.

UN SHOW FANTASTIQUE... certes mais il faut espérer qu’il y ait un passage souterrain afin que les dauphins puissent s’ébattre hors spectacle dans un bassin bp plus grand car pour 8, celui-ci est bien insuffisant même si magnifique…. Voir les autres liens après ce beau spectacle….
> https://www.youtube-nocookie.com/embed/pRFq7K4vCSk?rel=0

Voir ici les dessous du spectacle http://www.animal-cross.org/dauphins-en-captivite-les-dessous-du-spectacle.html

Contrairement à la plupart des espèces, qui vivent plus longtemps en captivité que dans leur environnement naturel, les dauphins captifs vivent en moyenne 20 ans de moins que leurs congénères sauvages. On estime à une bonne quarantaine d’années l’âge des mâles vivant en liberté. Les femelles, pour leur part, peuvent encore engendrer des enfants à cet âge et leur temps de vie est estimé à 60 ans. La propagande des delphinariums affirme au contraire qu’ils ne survivent guère au-delà de 25 ans… mais aussi que leur intelligence se situe entre celle du chien et du singe, ce qui constitue l’un des nombreux mensonges grossiers diffusés par cette industrie du loisir animal.
http://www.ladolphinconnection.com/ce-que-vous-devez-savoir-sur-les-delphinariums/



Revenir en haut Aller en bas
Animaux en détresse
Apprenti
Apprenti


Nombre de messages : 97
Localisation : Alsace/Lorraine
Date d'inscription : 09/07/2013

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Mar 12 Sep - 16:13

Les cirques français s'unissent contre "les discours extrêmes et délirants" des défenseurs des animaux

Le Collectif des cirques, qui réunit la quasi-totalité des cirques traditionnels français, a affirmé ce lundi 4 septembre sa volonté de défendre une "profession dénigrée par des groupuscules animalistes" opposés à la présence d'animaux sauvages dans cette activité.

"C'est la première fois dans l'histoire des cirques qu'ils sont tous rassemblés dans un collectif pour défendre leur profession", a indiqué à l'AFP Me Cyrille Emery, leur conseil, car "ils en ont assez des injures et des mensonges déversés sur eux par des gens qui n'ont jamais mis un pied dans un cirque".

Des associations comme One Voice militent pour que les animaux sauvages soient bannis des cirques, estimant que ce n'est pas leur place et qu'ils y sont maltraités. Elles font notamment pression auprès des mairies pour que des arrêtés dans ce sens soient pris.

"Jusqu'où cela ira-t-il?"

A ce jour, "une cinquantaine de communes ont pris ce type d'arrêté, donc on est loin d'une déferlante mais les professionnels s'inquiètent et surtout ne supportent pas la campagne de dénigrement dont ils font l'objet", explique Me Emery, qui combat certains de ces arrêtés en justice.

Le Collectif a demandé à rencontrer Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, qui a créé un vif émoi parmi les professionnels circaciens début août en déclarant ne pas être "favorable à la captivité des animaux, pas favorable à l'idée que l'on fasse du spectacle avec cette activité".

"Nous espérons vivement que Nicolas Hulot accepte de nous écouter", a affirmé Me Emery qui dénonce "les discours extrêmes et délirants de certaines associations". "Aujourd'hui, elles s'en prennent aux cirques, demain probablement aux animaleries puis aux zoos, un jour ce sera la pêche, jusqu'où cela ira-t-il?", s'interroge-t-il.

Pour l'heure, outre le rendez-vous espéré avec Nicolas Hulot, le Collectif des cirques, qui regroupe quelque 250 structures -des gros cirques comme Pinder, Amar, Bouglione, Medrano et Gruss aux structures plus familiales- attend la création d'une commission interministérielle dédiée à leur activité où sont censés siéger professionnels et représentants de différentes administrations.

"Si le public connaissait la vérité, il trouverait ça tout sauf divertissant"

C'est l'une des recommandations préconisées par un rapport commandé par le ministère de l'Intérieur l'an dernier au préfet Roger Lemaire sur l'ensemble des problématiques rencontrées par la profession. Les professionnels ont aussi décidé "d'ouvrir leurs cirques au public lors des prochaines journées du patrimoine", a indiqué Me Emery.

"Les gens qui nous dénigrent prétendent connaître les animaux, c'est faux", affirme Solovich Dumas, directeur du cirque de Rome. "Nous vivons avec eux depuis qu'ils sont nés, nous avons appris à les respecter, à les éduquer et nous transmettons cela à nos enfants", poursuit-il. "Nous avons tout intérêt à bien les traiter car le public vient voir la complicité que nous avons créée avec eux et cela ne peut pas se faire avec des mauvais traitements", déclare-t-il.

Des personnalités comme Rémi Gaillard, engagé avec l'ONG PETA, dénoncent pour leur part le traitement des animaux dans beaucoup de ces structures. "Si le public connaissait la vérité sur la violence et la souffrance qui ont lieu en coulisses, il trouverait ces spectacles tout sauf divertissants", déclarait-il en juin avant de citer quelques exemples: les éléphanteaux arrachés à leur famille avant même d'être sevrés et battus avec des barres d'acier munies d'un crochet ou les oursons attachés par une courte chaîne autour du cou pour les forcer à se tenir debout.

Vu sur hufpost.

Voyons ce qui va sortir encore de ça, comme si les cirques sans animaux comme le cirque du soleil et bien d'autres n'arrivaient pas à vivre. Pfff, dans la PA, on fait un pas en avant, un pas en arrière et au final, rien n'avance, c'est lamentable pour un pays qui se dit être un des plus grands !
Revenir en haut Aller en bas
Béa Kimcat
VIP
VIP


Nombre de messages : 4651
Localisation : Près de Toulouse
combien de chats avez vous? : 2
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Mar 12 Sep - 18:59

Il faudrait interdire les animaux dans les cirques une bonne fois pour toute !!!
Revenir en haut Aller en bas
cloclo
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 205
Localisation : Clamart
Date d'inscription : 13/10/2012

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Mar 12 Sep - 20:05

ce sont des abrutis qui défendent leur gagne pain !! comment peut-on trouver normal un éléphant monté sur un tabouret, un lion qui saute un cercle de feu, des ours attaché pour rester debout et tout cela est normal à leurs yeux !!
Si monsieur les gens qui sont contre les animaux sauvages dans les cirques ont été au cirque au moins une fois et dégoutée n'y sont jamais retournés
Autre fois c'était un homme ou femme noir qui était exhibée et c'était aussi normal ??? maintenant cela ne l'est plus, et pour les animaux sauvages, laissez les dans la savane c'est là LEUR place

idem pour les chasseurs, eux soit disant défenseurs de la nature et qui s'amusent à tuer !! des crétins tout ces gens
Revenir en haut Aller en bas
association PACA
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 500
Localisation : Bouches du rhône
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Mar 13 Mar - 15:19

Une bonne nouvelle : ANDRÉ-JOSEPH BOUGLIONE ARRÊTE LE CIRQUE AVEC ANIMAUX

En rupture avec la tradition circassienne, l’ancien dompteur André-Joseph Bouglione vient d’annoncer son désir de mettre fin à l’exploitation d’animaux sauvages dans son cirque. Un véritable séisme qui a fait l’effet d’une bombe.

Dans son livre « Contre l’exploitation animale » à paraître le 5 avril 2018 aux éditions Sand, écrit en collaboration avec Roger Lahana, André-Joseph Bouglione explique sa décision d’arrêter les spectacles avec animaux. Une nouvelle très mal accueillie par le milieu du cirque (et pour cause), mais qui ravit les défenseurs de la cause animale.

Il explique à EVI association ses motivations, l’envers du décor et son projet d’éco-cirque 100% humain :


Lors d’un entretien accordé à Paris Match, André-Joseph Bouglione se confie :

« Pendant vingt-cinq ans, je sillonne les grandes villes de France avec ma ménagerie ; tigres, lamas, chevaux, chèvres, vaches… Mais je sens que la société est en train de changer. Je lis un sondage récent qui indique que 80 % des Français sont ­sensibles à la cause animale. À la fin des représentations, de nombreux spectateurs viennent m’expliquer leur malaise : ils ne reviendront pas car ils ont le sentiment de mal éduquer leurs enfants à la protection animale.

Je n’ai jamais eu l’impression d’être maltraitant, mais je comprends leur point de vue. On en ­discute souvent avec Sandrine, ma femme. Et puis nos tigres commencent à vieillir. Doit-on renouveler notre ­cheptel alors que des gens ressentent une gêne morale en venant au cirque ? Notre métier, c’est de faire rêver. Je ne peux plus continuer ainsi. Le 15 mai 2017, nous faisons le choix ­définitif de renoncer à l’exploitation des ­animaux. Nous trouvons des sanctuaires pour nos compagnons de travail afin de leur offrir une belle fin de vie. Dans notre milieu, la nouvelle est très mal accueillie. Je reçois des menaces de mort, on me fait livrer un cercueil. Mais rien ne m’arrêtera. »

Le nouveau projet du couple ? Un éco-cirque 100% humain comportant un chapiteau-éolienne, des groupes électrogènes sans émission de CO2, des costumes sans matière animale, des conteneurs recyclés permettant de transporter le matériel par voie fluviale, etc.


Crédit dessin : Audrey Guigni
Le Cirque du Soleil est devenu l’un des plus célèbres exemples de cirque sans animaux. André-Joseph Bouglione compte bien s’en inspirer avec des spectacles familiaux sans aucun numéro de dressage : clowns, jongleurs et acrobates seront les rois du spectacle. Il compte également reverser une partie des bénéfices de son éco-cirque à la sauvegarde des espèces en danger d’extinction.

André-Joseph Bouglione vous donne rendez-vous sur la piste dès octobre 2018. Tous les renseignements sur le site internet de l’éco-cirque.

« Rien n’est plus puissant qu’une idée dont l’heure est venue. » Victor Hugo

Vu sur Eco cirques.
Revenir en haut Aller en bas
Béa Kimcat
VIP
VIP


Nombre de messages : 4651
Localisation : Près de Toulouse
combien de chats avez vous? : 2
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Mar 13 Mar - 17:08

Une bonne nouvelle...
Revenir en haut Aller en bas
ECOLE DU CHAT 92
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 291
Localisation : 92
combien de chats avez vous? : 5 + 2 ou 3 en fa selon possibilités
Date d'inscription : 29/07/2015

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Mar 3 Avr - 12:01

L'envers du décor !

Alors qu'en France, les cirques avec animaux sauvages sont toujours autorisés, la Fondation 30 Millions d'Amis dévoile les conditions de vie de ces animaux lors de l'"hivernage" dans un établissement en France. Grâce à la Fondation, ces animaux ont pu être libérés et placés au sanctuaire AAP, en Espagne.
Signez notre pétition pour des cirques sans animaux sauvages : bit.ly 1Malgwz

Revenir en haut Aller en bas
Béa Kimcat
VIP
VIP


Nombre de messages : 4651
Localisation : Près de Toulouse
combien de chats avez vous? : 2
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Mar 3 Avr - 13:42

Bien triste ! C'est signé !
Revenir en haut Aller en bas
sauterelle
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 981
Localisation : Bretagne
combien de chats avez vous? : 5 chats
Minouche
Silver
Tea bag
samantha
Sushi

Date d'inscription : 24/07/2010

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Mar 3 Avr - 14:32

je signe aussi
Revenir en haut Aller en bas
sylviecharabande
Confirmé
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : région parisienne
combien de chats avez vous? : 4
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Mer 18 Avr - 10:19

LA VILLE DE STRASBOURG NE VEUT PLUS DE CIRQUES AVEC ANIMAUX SAUVAGES


Estimant que les animaux sont des êtres sensibles et qu'ils ont le droit d'être traités « avec respect et considération », la ville de Strasbourg vient de voter un vœu à l'unanimité pour des cirques sans animaux sauvages. Cela nous rapproche un peu plus de la fin de cette pratique barbare dans notre pays.

Après plusieurs courriers de PETA et l'action de nombreux sympathisants qui ont contacté son maire, Strasbourg rejoint les plus de 90 communes qui ont reconnu que la souffrance des animaux captifs, privés toute leur vie durant de tout ce qui compte pour eux, n'est pas acceptable.

Dans vos communes respectives, faites entendre votre voix en appelant votre maire à agir pour suivre l'exemple de Strasbourg.
En quelques clics, vous pouvez envoyer le message ci-dessous à votre maire, mais n'hésitez pas à employer vos propres termes.
http://action.petafrance.com//ea-action/action?ea.client.id=45&ea.campaign.id=55790&ea.url.id=1337045&forwarded=true
Si votre commune n'est pas dans la liste, sélectionnez « autre commune ».

Demandez aussi au ministre de la Transition écologique de mettre fin à la captivité des animaux dans les cirques itinérants en signant notre pétition.
http://action.petafrance.com/ea-action/action?ea.client.id=45&ea.campaign.id=90837&ea.url.id=1337046

Merci de tout ce que vous faites pour les animaux.

Anissa Putois
Chargée de campagnes
PETA France
Revenir en haut Aller en bas
Béa Kimcat
VIP
VIP


Nombre de messages : 4651
Localisation : Près de Toulouse
combien de chats avez vous? : 2
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Jeu 19 Avr - 11:53

C'est signé !!
Revenir en haut Aller en bas
association PACA
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 500
Localisation : Bouches du rhône
Date d'inscription : 15/03/2013

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Lun 23 Avr - 9:19

Tout ceci est une honte ! en voici encore la preuve: regardez ce chameau comme il est attaché court !


Merci de signer cette autre pétition

Itinérance, enchaînement, enfermement, soumission et dressage sont les mots qui résument le mieux la vie de ces êtres sentients et captifs, contraints toute leur vie à être exploités et torturés, qui sont de plus pour certains capturés à l’état sauvage alors même qu’ils y sont en voie d’extinction.

Voici la description sans équivoque de leurs conditions de vie à Fontaine (38) , entre Gifi et Géant Casino: "Des animaux sans eau, laissés au gré des intempéries tout au bord de la route, attachés avec à peine assez de longueur de corde pour bouger la tête et s’asseyant dans leurs excréments…".

La SPA explique que beaucoup souffrent de pathologies avérées telles que troubles cardiaques, arthrites ou encore troubles du comportement : gestes et mouvements répétitifs et incongrus sans signal d’arrêt. Mais l’exploitation engendre aussi la mort.

Outre l'immense problème de la maltraitance, du stress et de la souffrance constante, c'est toute une mentalité qui est instaurée dès l'enfance par le biais de ces attractions cruelles. Les cirques exploitant les animaux conceptualisent très explicitement une relation dominante de l'homme sur les autres animaux.

28 pays (Grèce, Guatemala, Hongrie, Inde, Irlande, Israël, Italie, Lettonie, Liban, Malte, Mexique, Pays Bas, Pérou, Portugal, Roumanie, Singapour, Slovénie, Suède...) ont complètement aboli l'exploitation des animaux dans les cirques, et ce sont seulement 100 communes sur 35 228 en France qui ont pris ce même engagement (dont Eybens, tout près d'ici). La ville de Fontaine n'a jamais fait savoir sa position sur le sujet mais laisse années après années des animaux exploités souffrir.
Ce n’est pas parce qu’une pratique est considérée comme traditionnelle ou culturelle qu’elle ne doit être remise en cause, en l’occurence c’est bien le contraire, cela n’excuse aucunement l’enfer vécu par ces êtres qui ne demandent, comme tous les autres, que la liberté.

Les défenseurs des animaux ne demandent pas seulement l’abolition de l’exploitation animale dans les cirques ville par ville, mais invitent aussi les responsables de cirques eux-même à repenser fondamentalement leur pratique comme a pu le faire par exemple André-Joseph Bouglione. Cet ancien dompteur de tigres, auteur du livre Contre l’exploitation animale a arrêté depuis 2017 d’exploiter des animaux dans ses numéros, je vous invite à voir son interview réalisée par Hugo Clément pour plus d’informations.

Seuls les clowns et les acrobates ont leur place dans les cirques, les animaux ont leur place en liberté.

"Pour que le mal triomphe, il suffit que les hommes de bien ne fassent rien." Martin Luther King

SIGNEZ ICI
https://www.change.org/p/%C3%A0-jean-paul-trovero-maire-de-fontaine-abolition-de-l-exploitation-animale-dans-les-cirques?recruiter=208975561&utm_source=share_petition&utm_medium=copylink&utm_campaign=share_petition&utm_term=share_petition
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34843
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Mar 8 Mai - 9:16

A.-J. Bouglione : « Un lionceau vaut moins cher qu’un chien ! »

Confronté à une forte baisse de son chiffre d'affaires par manque de spectateurs, le cirque Pinder a été placé en liquidation judiciaire. Alors que la Fondation 30 Millions d’Amis a toujours alerté que l’avènement des cirques sans animaux était inéluctable, le problème se pose désormais pour l’avenir de ces animaux sauvages et la reconversion des artistes. André-Joseph Bouglione, ancien dompteur et héritier d’une grande famille du cirque, l'un des seuls à anticiper cette transition.

30 millions d'amis : Quels retours avez-vous depuis la sortie de votre livre, véritable plaidoyer pour un cirque sans animaux ?

André-Joseph Bouglione : Il y a beaucoup de messages positifs ! Bien sûr, il y en a qui critiquent ma démarche. Mais on ne peut pas plaire à tout le monde. Le fait de dire ce que l’on pense attire forcément certaines critiques.

Connaissez-vous d’autres circassiens prêts à suivre votre démarche ?

Il ne faut pas sous-estimer la puissance de l’inertie. Le train qui pèse lourd peut mettre des années à s’arrêter. J’ai eu une discussion avec un confrère, dont on peut dire qu’il est l’un de ceux qui fait bien son boulot. Au début, il voulait me faire la guerre. J’essayais de lui expliquer que ses vrais ennemis, ce sont les cirques voyous ! Ce sont eux qui provoquent l’amalgame.

Quelle est la dernière information sur les cirques qui vous a choquée ?


La mort de cette éléphante lors d’un accident de la route en Espagne m’a soulevé le cœur ! C’est dramatique et pathétique à la fois. Cela résume tous les risques que cela comporte d’avoir un animal sauvage en son sein.

Comment les cirques se procurent ces animaux sauvages ?

On n’achète plus d’éléphant dans les cirques aujourd’hui. Ils sont nés en captivité. Pour les fauves, c’est différent. Il y a beaucoup de naissances et les cirques peuvent se les acheter entre eux. Certains vont même trop loin et croisent des tigres avec des lions afin de faire monter les enchères…

Combien coûte un fauve en France ?

Un jeune lionceau vaut moins cher qu’un chien ! Cela peut aller de 500 à 1 000 euros. Passé un certain âge, il devient compliqué de ne faire autre chose que les garder. Aucun zoo n’en veut, aucun refuge… J’invite les cirques à faire les démarches avec les sanctuaires pour accompagner au mieux l’animal…

Vous, vous avez gardé vos fauves jusqu’au bout ?

C’est une histoire qui me fend le cœur… J’avais une tigresse, Dina et un tigre, Madras. C’était des animaux exceptionnels. Je les ai gardé jusqu’à la fin. Un jour, Madras s’est brisé la hanche. On a dû l’opérer, lui en mettre une artificielle. Ça allait mieux, il n’avait aucune séquelle. A 16 ans, il commençait à vieillir. C’est un âge très avancé pour un tigre qui n’évolue pas dans son milieu naturel. Sa hanche s’est brisée à nouveau. Un jour, la musique du cirque s’enclenche. Tous les animaux sortent et Madras essaie de se lever péniblement et… Il n’y arrivait pas. C’est horrible ! (Il s’interrompt, ne pouvant contenir ses larmes). J’ai eu un choc qui me marquera à vie… [A la suite de cette question, André-Joseph Bouglione nous demande de le rappeler, le temps pour lui de se remettre de ses émotions.]

La Fondation 30 Millions d’Amis a réalisé un reportage chez un particulier qui pratiquait l’hivernage. A quel point cela est-il courant dans le milieu ?

Ce sont surtout les petits cirques qui ont recourt à l’hivernage. Comme ils n’ont pas de représentation toute l’année, ils laissent pendant la saison creuse leurs animaux en pension.Si cette pratique est légale, la question est plutôt morale. On peut dire que les circassiens traditionalistes sont dans le déni avec les animaux, ils sont de mauvaise foi. L’excuse du public qui veut voir des animaux ne tient plus, Pinder est d’ailleurs dans l’obligation d’annuler des dates pour faire des économies. Au lieu de nous intimider, ils feraient mieux fait de nous écouter : les animaux n’ont plus leur place dans les spectacles !

Article 30 millions d'amis du 7 mai 2018
Revenir en haut Aller en bas
Maison des chats
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 509
Localisation : 60
combien de chats avez vous? : 3: Charly, Naty et Nathan
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Lun 9 Juil - 9:20

Grande victoire pour One Voice qui a réussi à faire libérer Maya , une éléphante qui a passé pas moins de 40 ans dans un cirque !
Grâce à ONE VOICE et aux nombreux soutiens, la voici en sécurité, en Italie où elle peut enfin vivre en paix
https://www.facebook.com/HappyEarthNow/videos/651858361845341/UzpfSTQ2NTE2Nzg5MDUxNDM5MDpWSzo2NTE4NTgzNjE4NDUzNDE/

Merci à tous pour votre participation
Revenir en haut Aller en bas
Animaux Sans Collier
Confirmé
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 127
Localisation : 08
combien de chats avez vous? : 4
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   Jeu 12 Juil - 10:06

CIRQUES SANS ANIMAL Voilà qui fait chaud au coeur !

André-Joseph Bouglione, ancien dompteur, a décidé troquer ses fauves contre un cirque écologique sans animaux. Strasbourg devrait accueillir son nouveau chapiteau au printemps prochain.
Alors que de plus en plus de maires prennent des arrêtés pour interdire les cirques avec animaux dans leur commune, l'un des dompteurs de l'historique maison Bouglione a lui aussi décider d'y renoncer et de se lancer dans un nouveau concept de cirque plus respectueux de l'environnement.

Dans une interview accordée au quotidien La Provence à la mi-juin, le circassien reconnaît que ce sont les spectateurs et les associations de défense des animaux qui l'ont poussé à repenser son métier:

"Je voulais être en phase avec le public. 67% de la population souhaite interdire la présence d'animaux dans les cirques. Les associations combattent ce genre de pratiques. (...) Je me suis demandé pourquoi mon métier était si mal perçu. Je n’ai jamais eu l’impression de maltraiter mes animaux, j’ai été conditionné dès mon enfance à dresser, mais il faut le dire, je ne pouvais pas leur promettre mieux qu’une prison à vie. À notre époque, chevaux, tigres et éléphants n’ont plus rien à faire dans les cirques."

Pourtant, cette décision n'était pas simple à prendre pour celui qui a été baigné de cet environnement depuis son enfance. Sa famille, explique-t-il, lui a "interdit" de monter son projet. Dans le milieu du cirque, la nouvelle n'est pas passé non plus: "Quand nous avons annoncé officiellement la création de notre écocirque, nous avons reçu des cercueils, des poupées vaudous... de la part des gens de notre métier".

Mais cela n'a fait que renforcer ces convictions. "Les cirques qui refusent d’ouvrir les yeux sur notre société vont droit dans le mur", prédit André-Joseph Bouglione, cité par 20minutes.

"Le cirque s’adapte depuis 250 ans mais depuis les années 70, rien ne bouge. On a changé les lumières, mais rien sur le fond", regrette-t-il.

Strasbourg entend devenir un "laboratoire"
Avec son écocirque, André-Joseph Bouglione espère donc renouveler le genre en proposant un divertissement "au service de la planète, engagé dans la protection animale, la préservation de la biodiversité, la nutrition".

Selon les DNA, ce nouveau chapiteau devrait se poser à Strasbourg au printemps 2019. Le projet a en effet tapé dans l’œil des élus strasbourgeois, qui ont adopté à l’unanimité lors d'un Conseil municipal de Strasbourg en avril dernier une motion visant "à l’interdiction de l’exploitation des animaux sauvages dans les cirques et à l’accueil dans la ville d’arts circassiens respectueux de la condition animale."

Avec cet écocirque, la Ville de Strasbourg entend donc devenir un "laboratoire" et un "exemple concret" en matière de cirque sans animaux dans le but de "donner un signal pour que la législation en France avance".

Publié le 07/07/2018 vu sur BFM com
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
LES ANIMAUX DANS LES CIRQUES ?
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHATS DE MON COEUR :: INFOS ET PARTAGES :: Infos Importantes Et Partages-
Sauter vers: