CHATS DE MON COEUR

TOUT POUR LES AMOUREUX DES CHATS, DE LA PROTECTION ANIMALE A VOS HISTOIRES PERSONELLES ET TOUTES LES INFOS NECESSAIRES POUR TOUT SAVOIR SUR NOS AMIS FÉLINS AINSI QUE DES CHATS ET CHATONS À L'ADOPTION
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline

Aller en bas 
AuteurMessage
andree
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 324
Localisation : COLOMIERS
combien de chats avez vous? : Bigoudie
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   Sam 23 Aoû - 21:55

La PIF ou péritonite infectieuse féline

Parmi les virus qui menacent la santé de nos amis félins, il en est un particulièrement dangereux, car il est mortel dans la plupart des cas: le coronavirus félin.
Un mutant dangereux

Le coronavirus félin est un virus qui se multiplie dans le tube digestif du chat. S'il peut provoquer une diarrhée chez les chatons, il se développe généralement sans induire aucun symptôme chez les chats adultes. Ces chats en bonne santé excrètent le virus dans leurs selles et leur salive.

Mais la situation se complique lorsque ce virus se transforme en un virus mutant capable de se disséminer dans tout l'organisme et y provoquer de graves dysfonctionnements. Ce virus mutant est excrété par le chat via ses selles et sa salive mais aussi via ses urines et ses voies respiratoires. Il provoque chez les félidés une maladie très souvent mortelle appelée ' péritonite infectieuse féline '.

Transmission de la maladie

Tous les chats peuvent être atteints de PIF, mais il semble que la maladie soit plus fréquente chez les animaux de 6 mois à 5 ans et chez les chats de plus de 14 ans. Le chat non protégé s'infecte en ingérant ou en inhalant le virus présent dans les selles d'animaux infectés. En effet, le virus peut demeurer 3 semaines dans le milieu extérieur en quantité suffisante pour infecter un chat.

Un nettoyage avec des antiseptiques ou à l'eau de javel est nécessaire pour détruire le virus. La transmission directe entre chats par la salive est possible mais plus rare.

Une évolution souvent fatale

Lorsque le chat est infecté par un virus mutant, l'évolution de la maladie dépend du type de réponse immunitaire développé.
Il existe une forme ' sèche ' de la maladie qui provoque des symptômes nerveux (faiblesse des postérieurs, paralysie, incoordination) et oculaires.
Une seconde forme appelée ' humide ' induit une accumulation de liquides dans l'abdomen et/ou dans le thorax. Ces liquides provoquent un gonflement de l'abdomen et/ou des difficultés respiratoires.

Dans les deux formes de la maladie, le chat souffre de fièvre, est abattu et anorexique. Lorsque la maladie est déclarée, elle évolue pendant plusieurs semaines voire plusieurs mois et l'issue est presque toujours fatale.

Dépistage et traitement

La présence d'anticorps anti-coronavirus dans le sang n'indique pas si le chat est infecté par le coronavirus ou par une forme mutante responsable de PIF. D'autres examens sont donc nécessaires pour le diagnostic.

Le traitement a pour but de retarder l'évolution de la maladie. Il consiste en l'administration d'anti-inflammatoires et d'antibiotiques. Le liquide qui s'accumule dans l'abdomen peut être ponctionné pour soulager le chat. Enfin, un médicament antiviral appelé ' interferon ' semble pouvoir combattre le virus dans certains cas.

Prévention

Un vaccin peut être administré dans les narines du chat à partir de 4 mois. Un rappel annuel est nécessaire. Il est recommandé de vacciner les chats vivants en collectivités (refuges, élevages). En effet, le chat étant un animal solitaire, le stress occasionné par la vie en communauté le prédispose au développement de la maladie. De plus, dans un endroit rassemblant de nombreux chats, le risque de rencontrer le coronavirus félin est plus élevé
Revenir en haut Aller en bas
cacou
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 1337
Localisation : Auch Gers
combien de chats avez vous? : Djazzy
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   Mar 23 Sep - 9:10

isa ou andree dans les vaccins que nous faisons je ne vois nulle part que le vaccin contre la pif a ete fait !!! et le veterinaire ne m as parle de rien !!!!

j ai fait la rage pour ma djazzy mais celui la je ne crois pas je n ai pas vu le veterinaire administre un vaccin dans les narines de ma djazzy
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34843
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   Mar 23 Sep - 9:19

Cacou, il n'existe aucun vaccin contre cette sal... de maladie. Elle est décelée une fois le processus enclenché... et malheureusement l'issue est fatale.

Peu de chose pour éviter cela... il faut que le chat est une bonne santé, une bonne défense immunitaire, le moins de stress possible, les vaccins à jour y compris leucose, bonne alimentation... ceux sont les seuls moyens de protéger au mieux notre tit coeur.

Je suspecte que Chouchou, mon ancienne louloute est été atteinte de cette maladie à cause du stress... tu connais la suite...
Revenir en haut Aller en bas
cacou
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 1337
Localisation : Auch Gers
combien de chats avez vous? : Djazzy
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   Mar 23 Sep - 9:24

si isa un vaccin peut etre administre dans les narines c est andree qui l as ecrit ! avec un rappel annuel !

Un vaccin peut être administré dans les narines du chat à partir de 4 mois. Un rappel annuel est nécessaire. Il est recommandé de vacciner les chats vivants en collectivités (refuges, élevages). En effet, le chat étant un animal solitaire, le stress occasionné par la vie en communauté le prédispose au développement de la maladie. De plus, dans un endroit rassemblant de nombreux chats, le risque de rencontrer le coronavirus félin est plus élevé

j ai les sdf dans le jardin moi ! enfin moins souvent car ma miss fait le menage maintenant!!

veut plus trop les voir par rapport au debut ou
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34843
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   Mar 23 Sep - 9:32

bon, alors il doit y avoir peu de temps que cela existe car jusqu'alors nous n'avons jamais fait vacciner nos chats contre la pif... et je ne trouve rien sur le net concernant ce dit vaccin...

je vais voir sur le site du clc... je ne comprend pas très bien...
Revenir en haut Aller en bas
andree
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 324
Localisation : COLOMIERS
combien de chats avez vous? : Bigoudie
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   Mar 23 Sep - 9:32

Bonjour Monique

Oui un vaccin existe bien mais en Amérique et il n'a pas prouvé son éfficacité. Donc il n'a pas été admis en France.

De toutes façons comme dis Isa une bonne hygiène et une bonne alimantation c'est le meilleur vaccin et c'est surtout une maladie qui atteint les chatons et les chats vivant en grande communauté

Soyez rassurée, Djazzy ne craint pas cette maladie, elle est trop bien entourée de votre amour
Revenir en haut Aller en bas
cacou
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 1337
Localisation : Auch Gers
combien de chats avez vous? : Djazzy
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   Mar 23 Sep - 9:39

ah d accord pour le vaccin car la j etais au tel pour joindre le veto mais occupe!

oui pour l alimentation et l hygiene et tout mon amour pas de problemes pour ma djazzy mais les 4 sdf !!! j ai joint la semaine derniere un refuge sur auch (mais qui n as pas de local) pour trapper les 4 petits diables la personne devait venir vendredi me porter la nasse mais a annuler le rdv elle devait me joindre hier rien!! aujourd hui je rappelle !!! car la ces mimis ont besoin de soins et couic couic!!

ils ont les yeux qui pleurent je pense que c est le coryza

par contre je ne vois plus que sdf n°1 et 2, 3 et 4 cela fait des jours que je ne les vois plus sauf sdf N°4 la semaine derniere mais sdf n°3 cela fait plus de 15 jours que je ne la vois plus cette louloutte !
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34843
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   Mar 23 Sep - 9:40

exact, un vaccin existe, c'est le seul au monde... voilà pourquoi je ne le trouvais pas en France et que je ne comprenais pas pourquoi nous ne le faisions pas à nos chats...

voici ce que j'ai trouvé....

" Le Primucell, fabriqué par le laboratoire Pfizer, est le seul vaccin contre la PIF commercialisé au monde. Le Primucell est un coronavirus félin mutant sensible à la température qui s’administre par les narines et provoque une réponse immunitaire locale par IgA (immunoglobuline A) ainsi qu’une réponse immunitaire à médiation cellulaire. Le Primucell protège les chats de la PIF dans 50 à 75% des cas mais s’avère inefficace sur ceux qui ont déjà été exposés au FCoV. Ce qui fait que dans les maisons où le virus est endémique (comme c’est le cas dans la plupart des élevages), il faut utiliser le Primucell chez les chatons qui ont subi au préalable la procédure dite de sevrage précoce et d’isolement, afin qu’ils éliminent le virus avant d’être vaccinés."

Il n'est utilisé qu'aux états unis, n'ayant pas fait semble t'il ses preuves... voilà pourquoi non commercialisé ailleurs...

mais ne crains rien, comme le dit Dédée, Djazzy a une vie de rêve...

Chouchou l'a attrapé dans une garderie, elle était semi sauvage, et n'a pas supporté les traitements de cet endroit... ( en plus qu'en espagne... ils n'ont pas du tout la même approche avec les animaux que nous... je m'en voudrais toute ma vie... )

Mieux, vaut que j'arrête d'en parler, ça remonte trop actuellement et je me fais souffrir avec cela... alors que je dois mettre Fidgi chez une amie... j'en suis malade... car je ne l'ai jamais laissé depuis que nous sommes ensemble ; nous vivons depuis deux ans toujours ensemble... tjrs... je t'aime ma fille...
Revenir en haut Aller en bas
cacou
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 1337
Localisation : Auch Gers
combien de chats avez vous? : Djazzy
Date d'inscription : 13/08/2008

MessageSujet: Re: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   Mar 23 Sep - 9:44

oui n en parlons plus mais ce N EST PAS DE TA FAUTE

pour ta mimine elle vas chez une amie imagines toi qu elle vas super bien s en occupee de ta puce!!! elle vas la veiller comme le lait sur le feu isa pas d inquietude elle vas etre super bien dorlotee ta puce !!! :nouv6: :nouv6:
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34843
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   Jeu 9 Déc - 16:59

infos supplémentaires sur ce sujet:

La PIF se déclare après la mutation imprévisible et brutale d'un coronavirus porté par le chat. Après mutation du coronavirus, la PIF est "foudroyante" sur 4 à 5 jours.
Cela dit, ce coronavirus peut ne jamais muter et, un chat porteur, ne jamais déclarer la maladie. La mortalité des chats "coronarovirus positifs" est de 5 à 10% dans les 5 ans après infection (contre 100% pour la FelV / leucose).

Mode de transmission :
Les modes de transmission de la PIF sont encore énygmatiques. La maladie comporte 3 stades de PIF et les deux premiers sont les plus à risque de propagation.


- Le premier stade est l'infection initiale. Au cours des 2 à 4 premières semaines qui suivent l'infection, le chat excrète une grande quantité de virus ; les autres chats en contact direct avec le virus sont exposés. Les selles seraient la première source d'infection, suivi des urines et de la salive. Par ailleurs, une transmission "in utero" (de la mère au chatn) est possible mais pas encore prouvée. Une infection simplement par l'environnement (sol, vêtement...) est aussi possible.


-Le deuxième stade est la dormance. Le virus est inactif dans le chat et ne cause aucune maladie. Si le chat est stressé au cours de ce stade, il excrétera du virus. Sinon, le chat n'est pas contagieux. Ce stade peut durer quelques semaines ou plusieurs années.


-Le troisième stade est la maladie clinique. En général, il dure quelques semaines et se termine par la mort du chat. Habituellement, à ce stade, le chat n'est pas contagieux.


Quoi qu'il en soit, la PIF ne se transmet que de f élin à félin. Elle n'est pas transmissible à l'homme et aux autres animaux.

Symptômes :
En début de maladie (lorsque le virus a muté) : anorexie, fièvre intermittente, abattement, perte de poids.


En cours de maladie :
- forme humide (75% des cas, incubation et issue fatale plus rapides) = accumulation de liquide abdominal (ascite) et/ou difficultés respiratoires dues à un épanchement thoracique (pleurésie), péritonite.
- forme sèche = lésions d'un ou plusieurs organes (Yeux, reins, foie, poumons, système nerveux central).


Traitement :
La PIF est incurable et mortelle. Il n'existe aucun traitement, seulement des soins palliatifs en attendant le décès qui arrivera dans la douleur.


Dépistage de la PIF :
Le dépistage de la PIF est très difficile à établir, car les premiers symptômes ressemblent à ceux d'autres maladies félines et les tests ne sont pas encore fiables. 70 à 80% des chats seraient "coronarovirus positifs", c'est à dire qu'ils auraient déjà été "exposés à un des coronarovirus" et en auraient développés des anti-corps détectés par le test ; mais cela ne veut pas dire qu'ils soient "PIF positifs" (ce qui correspond à la mutation du virus).
On distingue pour le moment 3 tests, chacun ayant des utilités différentes. Seuls 3 tests espacés de 1 mois sont vraiment fiables.


Prévention de la PIF :
ll n'existe aucun vaccin contre la PIF en France. A l'étranger, un vaccin agissant uniquement sur les chats non porteurs est utilisé, mais il est controversé.


La seule prévention possible aujourd'hui consiste à éviter au maximum le stress du chat (chaleurs, gestations et maladies à répétition, déplacements à l'extérieur, changements de comportement des membres du foyer ou de propriétaires...), par :
- un suivi vétérinaire régulier,
- une bonne hygiène du lieu de vie (un litière pour 2 chats maximum, nettoyage régulier et complet du bac, des sols...)
- un quotidien calme et constant.


Il est important de tester les foyers multi-chats avant d'introduire un autre animal susceptible de développer la PIF, notamment si les chats déjà présents ou le nouvel arrivant correspondent au "profil type" du chat porteur :
- chaton jamais exposé a un coronaro virus
- chat de moins de 3 ans ou de plus de 13 ans
- chat de race
- chat stressé (par un changement d'environnement, un séjour en clinique...)

Revenir en haut Aller en bas
Bénédicte
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 1053
Localisation : Tarn
Humeur du jour :
combien de chats avez vous? : 300, ils ont tous un nom, voir même un surnom !
Je ne vous fais pas la liste !!
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   Dim 12 Déc - 23:11

Après avoir lu ce topic et constaté des choses exactes mais aussi des erreurs et comme les connaissances ont beaucoup évolué ces dernières années et que tout n'est pas dit, je vais essayer, dans la mesure de mes moyens et de ma propre expérience, de compléter et préciser certaines choses, sachant que je me base sur un article vétérinaire écrit par un spécialiste de cette affection et que cet article est celui que j'ai trouvé qui corresponde le mieux à la réalité que je vis aux côtés de mes chats depuis environ 15 ans de Pif !! Comme c'est plus complexe qu'on ne le croit et que cela mérite un peu de détails, je le ferai en plusieurs fois et pour commencer, un petit résumé sur les coronavirus en général.

Il existe des dizaines de souches différentes de coronavirus félins (FCoV). On distingue les coronavirus entéritiques (FECV) qui se multiplient dans l'intestin et ont un pouvoir pathogène faible ou nul, provoquant des diarrhées plus ou moins sévères selon les individus, voir peuvent passer presque inaperçus, et les coronavirus provoquant la PIF (FIPV), capables, eux, de se multiplier dans les macrophages et d'envahir tout l'organisme. Or, on s'est aperçu que cette différence de pouvoir pathogène n'était pas aussi automatique qu'on le pensait parce que ces différents virus sont très proches d'un point de vue antigénique et génétique et que l'une des principales caractéristiques des coronavirus est leur fort pouvoir de mutation, cette mutation se faisant dans le sens d'un accroissement du pouvoir pathogène. Ainsi un corona entéritique banal devient pathogène par mutations successives et donc producteur de Pif.

La transmission se fait par ingestion ou inhalation à partir de la salive et des selles de chats infectés, soit directement de chat à chat, soit indirectement à partir des gamelles ou des bacs à litière (surnommé Maladie des bacs à litière).
Les coronavirus sont très infectieux: 95% à 100% des chats en contact avec un chat infecté sont contaminés en 2 semaines (je viens effectivement de le constater une fois de plus personnellement).
Le virus est excrété dans les selles et la salive pendant plus de 8 mois après séroconvertion et jusqu'à 12 à 24 mois. Environ un chat séropositif sur trois est excréteur. Les chats malades ne sont plus excréteurs.
Les coronavirus peuvent résister 2 semaines dans un milieu ambiant humide, et jusqu'à 49 jours en milieu sec. Par contre, ils sont sensibles à la plupart des désinfectants usuels.
Les tests de dépistage ne font pas de différence entre les divers coronavirus et un chat séropositif est un chat qui a été en contact avec un corona et qui a produit des anti-corps sans que l'on puisse préjuger de son avenir.....
Les chattes séropositives transmettent à leurs petits des anti-corps qui les protègent durant seulement 4 à 5 semaines. Un cas précis cet été chez moi: une chatte suitée de 4 bébés âgés d'environ 4 semaines, testée positive à son arrivée car douteuse à mes yeux (le but du test étant seulement de faire des statistiques personnelles et d'avoir des preuves de mes constatations), mise en quarantaine stricte dès son arrivée. Les chatons qui avaient des selles normales en arrivant ont commencé à développer de la diarrhée une semaine plus tard, à vomir et à s'affaiblir pour l'un d'entre eux qui serait probablement mort s'il n'avait été soigné. On peut penser qu' un certain nombre de chatons décèdent ainsi dans la nature et dans les refuges par simple gastro-entérite à coronavirus.

Un coronavirus devient pathogène, au sens producteur de Pif, lorsqu'il est capable d'infecter les macrophages (celules du système immunitaire). Dans ce cas, il va pouvoir circuler dans tout l'organisme. Celui-ci répond en fabriquant des quantités importantes d'anti-corps. Or, fait troublant, ces anti-corps n'apportent aucun bénéfice au chat car ils forment avec les virus des complexes immuns qui, en se déposant sur la paroi des vaisseaux, vont provoquer des lésions de ces derniers (vascularite). Les symptômes dépendent donc des vaisseaux atteints et peuvent concerner tous les organes. Nous sommes dans la Pif !!
Que je compare un peu de manière simpliste au lupus, maladie auto-immune ou les organes sont détruits par les propres anti-corps du patient...
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34843
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   Lun 13 Déc - 15:29

Merci bp pour ce beau supplément d'infos...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Pif ou Péritonite Infectieuse Féline
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHATS DE MON COEUR :: TOUT SUR LES CHATS :: Comportement et Santé :: Santé-
Sauter vers: