CHATS DE MON COEUR

TOUT POUR LES AMOUREUX DES CHATS, DE LA PROTECTION ANIMALE A VOS HISTOIRES PERSONELLES ET TOUTES LES INFOS NECESSAIRES POUR TOUT SAVOIR SUR NOS AMIS FÉLINS AINSI QUE DES CHATS ET CHATONS À L'ADOPTION
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LE CORYZA, MALADIE A PRENDRE TRES AU SERIEUX

Aller en bas 
AuteurMessage
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34878
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: LE CORYZA, MALADIE A PRENDRE TRES AU SERIEUX   Sam 9 Aoû - 12:16

Le coryza est une maladie complexe, elle n’est pas due à un seul microbe, mais à l’association de plusieurs virus et bactéries.

Trois virus sont impliqués dans le coryza et provoquent chacun des symptômes différents.

- Un virus de la famille des « Herpes virus « provoquant une infection du nez et des voies respiratoires. Les symptômes sont : toux, éternuements, importants écoulements au niveau des yeux et du nez, conjonctivite et faiblesse de l’état général, perte d’appétit et fièvre. C’est le virus le plus dangereux. Il peut être mortel chez les animaux affaiblis si l’on ne met pas en place un traitement rapide.



- Un calicivirus provoquant lui aussi de la fièvre et de l’abattement, des écoulements oculo-nasaux et surtout des ulcères dans la bouche (plaques rouges très nettes sur la langue ou les gencives) Ces plaies dans la bouche sont douloureuses et provoquent salivation importante et perte d’appétit .



- Un réovirus benin qui provoque quelques larmoiements

A ces atteintes virales il faut ajouter les bactéries qui très souvent se surajoutent et provoquent des complications chez les chats affaiblis ; pus dans les yeux et le nez.

Les principaux symptômes

Cette maladie touche principalement les animaux vivants en communauté, les chatons et les adultes non vaccinés

Après une incubation courte (2 à 5 jours), les signes respiratoires, les écoulements des yeux et du nez, la perte d’appétit et parfois les tâches rouges dans la bouche apparaissent plus ou moins importantes suivant les animaux.

Le coryza est une maladie très contagieuse. La contagion s’effectue par les éternuements ou quand les chats se crachent dessus.

Un chat qui guéri du coryza peut rester porteur de longues années, et être à nouveau contagieux à la suite d’évènements tels qu’un stress, une mise-bas ou une autre maladie.

Le traitement et la prévention

Le traitement se fait à base d’antibiotiques (en comprimés, en gouttes ou en injection si nécessaire). Des aérosols peuvent donner aussi de très bons résultats si le chat se montre coopératif, il s’agit de lui faire des sortes d’inhalations plusieurs fois par jour pendant 15 minutes. Pour les cas grave, une hospitalisation est parfois nécessaire afin de réhydrater le chat et lui administrer une alimentation liquide par sonde.

Le meilleur moyen de combattre le coryza félin est la vaccination. La vaccination se fait en deux injections à un mois d’intervalle, avec un rappel tous les ans.



Dernière édition par Isa le Jeu 6 Aoû - 10:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
cricri54
VIP
VIP


Nombre de messages : 597
Localisation : reims
combien de chats avez vous? : Speedy,Billy,Elliot,Eclipse
Date d'inscription : 31/08/2008

MessageSujet: Re: LE CORYZA, MALADIE A PRENDRE TRES AU SERIEUX   Mar 28 Oct - 13:27

j 'aurai voulu savoir quelque chose sur le coryza.
voilà j'ai une amie (une autre cette fois) à qui j'ai fait adopter un chaton qui s'est révélé être porteur du coryza.
un jour elle m'a confié qu'elle pensait vouloir trouver un autre ami à Milky, du coup je l'ai informé que le coryza était contagieux et ça la refroidi direct.
mais ce que j'aurais voulu savoir c'est est-ce qu'il est aussi contagieux pour les chats qui sont vaccinés?
au début je voulais présenter milky à billy mais vu qu'il est malade je n'ai pas essayé.
pourrait-elle quand même en prendre un autre en le faisant vacciner ?
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34878
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: LE CORYZA, MALADIE A PRENDRE TRES AU SERIEUX   Mar 28 Oct - 15:05

sans aucun doute, je te répond non... le coryza cette année est plus virulent que jamais. Nous avons des rechutes chez les chatons comme chez les adultes déjà vaccinés.

Donc, pas d'autre matou tant que le loulou n'est pas guéri. Et ce par traitement vétérinaire car on ne peut soigner seul un coryza. le cha t a besoin d'un traitement approprié selon l'avancement de sa maladie.

même un chat vacciné peut faire une rechute, elle sera moins forte que pour un chaton mais reste cependant préoccupante.

SOURCE chats de mon coeur PROTEGEE (plagia interdite)
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34878
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: LE CORYZA, MALADIE A PRENDRE TRES AU SERIEUX   Ven 14 Mai - 9:15

Pourquoi prendre cette maladie au sérieux ?

parce qu'un coryza mal soigné peut être fatal à votre chaton, et devenir chronique pour un chat adulte.
De plus, cela peut aussi s'aggraver et devenir se que l'on appelle Le syndrome coryza félin ou Calicivirus félin

Définition

Le coryza est une maladie respiratoire fréquente chez le chat surtout dans les collectivités de chats (chatteries, chats errants). Il s’agit d’une « grippe » du chat. Il regroupe plusieurs agents pathogènes qui sont des virus. On retrouve deux types de virus : calicivirus et l’herpès virus de type 1. Il est fréquent de rencontrer des surinfections à chlamydia (bactéries intra-celluaire). Il est important de retenir deux choses à propos de ces virus. Ils sont très résistants dans le milieu extérieur d’où l’extrême contagion de ces 2 pathologies. Le calicivirus a une capacité de mutation c’est-à-dire qu’il se transforme en une nouvelle souche virale afin d’échapper aux défenses immunitaires de son hôte (à savoir votre chat) échappant ainsi partiellement à la vaccination. Ceci explique qu’un certain nombre de chats vaccinés développent malgré tout la maladie.


La maladie se transmet par les écoulements nasaux et oculaires ainsi que la salive. Le pic d’infection de la maladie est en hiver. Les chats ayant été infectés une fois par les virus sont considérés comme des porteurs chroniques. Ils peuvent, lors de stress au sens large (déménagement, introduction d’un autre animal, anesthésie, traitement immunosuppresseur, leucose, FIV, ect ), déclencher des symptômes de coryza. Ils sont également source d’infection pour leurs congénères.

Symptômes et diagnostic

Les symptômes, les premiers jours, sont de la fièvre et une baisse de l’appétit. Puis se développent des symptômes respiratoires : éternuements, nez qui coule, yeux rouges, chat qui bave et qui a du mal à manger (difficultés à mâcher et à avaler). Ceci est lié souvent à la présence d’ulcères buccaux (sortes d’aphtes) sur la langue et le palais ainsi que de stomatites (gencives rouges). Le chat peut également développer des ulcères cornéens. Les complications fréquentes sont les surinfections respiratoires avec une évolution vers une pneumonie, pouvant entraîner le décès de l’animal.

Une guérison est obtenue en une dizaine de jours. Le diagnostic est clinique (symptômes et historique de l’animal). On peut également recherché par prélèvements buccaux ou oculaires, les 2 virus (technique PCR) afin de déterminer le statut de l’animal vis à vis de ces deux virus. Une radiographie pulmonaire peut vous êtes proposé afin de rechercher des signes de pneumonie.


Traitement

Comme toute maladie virale, il n’y a pas de traitement direct contre le virus. On va alors gérer les complications. Lors de symptômes respiratoires, on proposera, en fonction de l’intensité des symptômes, une mise sous antibiotiques pour limiter les surinfections. Les anti inflammatoires sont indiqués lors de fièvre intense afin de permettre au chat de retrouver l’appétit. Une aérosolthérapie (inhalation) permet de dégager les voies respiratoires. Votre vétérinaire vous expliquera la mise en œuvre de celle ci. Pour les aphtes, on peut appliquer des gels anesthésiques sur les lésions afin de soulager l’animal. En cas de symptômes buccaux plus intense, un bilan bucco dentaire associé à des soins plus spécifiques (extraction dentaire) peut être nécessaire. Les complications oculaires (ulcères cornéens) sont traitées par des collyres où parfois nécessitent même une chirurgie.

Actuellement de nouveaux traitements peuvent être proposé afin de renforcer le système immunitaire du chat ce qui permettra de se débarrasser du virus ou de diminuer le nombre de virus (charge virale). Il s’agit des traitements à base d’interféron (locale ou par voie générale). Leur efficacité à ce jour est peu connue.

Prophylaxie

Le meilleur moyen de prévention du coryza est la vaccination. On débute les vaccinations dès l’âge de 6 semaines avec un rappel 1 mois plus tard puis tous les ans.

Si vous avez hébergé un chat porteur, bien désinfecter avec de l’eau de javel les lieux où celui-ci à séjourner. Le mieux est de faire un vide sanitaire avant d’introduire un nouveau chat (7 jours). En communauté (chatteries, élevage) cela n’est toujours pas techniquement possible. On choisira d’isoler les animaux malades des sains.

Revenir en haut Aller en bas
Arn''aaud
P'tit Nouveau
P'tit Nouveau


Nombre de messages : 1
Localisation : 53
Date d'inscription : 10/03/2013

MessageSujet: Re: LE CORYZA, MALADIE A PRENDRE TRES AU SERIEUX   Dim 10 Mar - 18:22

Bonjour , j'ai un chat qui s'appel mimi depuis 2 semaines elle présente les mêmes symptôme que vous avez indiquer , j'ai peur pour mimi , elle est tout pour moi je l'es depuis bébé , donc cela serais possible de me confirmer , elle a une infection aux yeux , elle a un gros rhume et elle éternue souvent , elle dort beaucoup et ne mange pas beaucoup elle maigrie beaucoup , je m’inquiète beaucoup car je n'es pas les moyen de la soigner je suis encore au collège et mes sont pas d'accords , est-il possible d'avoir des tarif pour une consultation . A me répondre au plus vite .

Merci .
Revenir en haut Aller en bas
CHATSAUVAGE
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 386
Localisation : Saone et Loire à Cuiseaux limite Ain et Jura .
combien de chats avez vous? : une 20taine

Date d'inscription : 21/02/2011

MessageSujet: Re: LE CORYZA, MALADIE A PRENDRE TRES AU SERIEUX   Dim 10 Mar - 18:37

Bonjour

Oui il a le coryza ou peutere un virus du style qui atteint aussi sa bouche , il est malade, si il maigrit ce n'est pas bon du tout
C'est une grande urgence pour lui d'etre soigné avant que cela soit trop tard !!
Il faut dire à vos parents qu'ils sont responsables de leur chat et doivent veiller sur sa santé !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Animaux Sans Collier
Confirmé
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 131
Localisation : 08
combien de chats avez vous? : 4
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: LE CORYZA, MALADIE A PRENDRE TRES AU SERIEUX   Dim 10 Mar - 18:49

Avoir un animal, c'est comme avoir un enfant, ne pas surveiller sa santé c'est mettre en danger sa vie.
Votre chat peut souffrir d'un coryza ou d'un calcivirus ce qui est encore plus grave car il peut y perdre sa langue et ses dents et y laisser la vie si sans soin. Avoir un chat pour le laisser mourir et souffrir de la sorte n'est pas humain car en plus il souffre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LE CORYZA, MALADIE A PRENDRE TRES AU SERIEUX   

Revenir en haut Aller en bas
 
LE CORYZA, MALADIE A PRENDRE TRES AU SERIEUX
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHATS DE MON COEUR :: TOUT SUR LES CHATS :: Comportement et Santé :: Santé-
Sauter vers: