CHATS DE MON COEUR

TOUT POUR LES AMOUREUX DES CHATS, DE LA PROTECTION ANIMALE A VOS HISTOIRES PERSONELLES ET TOUTES LES INFOS NECESSAIRES POUR TOUT SAVOIR SUR NOS AMIS FÉLINS AINSI QUE DES CHATS ET CHATONS À L'ADOPTION
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AIDER LES OISEAUX

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: AIDER LES OISEAUX   Mer 16 Déc - 16:03

Voici quelques conseils pour aider les oiseaux rattrapés par le froid

Aider les oiseaux en leur apportant de la nourriture est certes louable mais doit se faire dans les règles de l’art. “Chaque espèce est tributaire d’une certaine nourriture et toutes ne la recherchent pas nécessairement au sol, certaines étant plus arboricoles que d’autres. Il faut donc nourrir de façon variée en divers endroits, les uns plus éloignés que les autres, suivant le
degré de témérité de l’oiseau qui se rapproche de nos habitations”, explique Hugues Fanal, le directeur de la ligue de protection des oiseaux.


http://www.linternaute.com/nature-animaux/oiseaux/conseil/aider-les-oiseaux-en-hiver/les-aliments-a-ne-pas-donner.shtml

Il est aussi important de s’inquiéter de la façon de mettre à la disposition des oiseaux de quoi s’abreuver.
L’idéal est de déposer un récipient peu profond avec de l’eau claire, sans aucun additif en vue d’empêcher l’eau de se congeler. Il ne faut donc jamais mélanger à l’eau fraîche ni de sucre, ni de glycérine, ni aucun autre produit !

Un autre conseil qu’il convient d’appliquer : il est aussi important de placer un grillage au-dessus de la surface de l’eau afin d’empêcher les oiseaux de se baigner.

Pour éviter que l’eau gèle, il faut changer l’eau à heures fixes. Les oiseaux ainsi ravitaillés en boisson s’adapteront à votre horaire.
http://www.linternaute.com/nature-animaux/oiseaux/conseil/aider-les-oiseaux-en-hiver/pensez-a-laisser-de-l-eau.shtml
Sur ce site de l'internaute, vous avez en bas, un sujet par photo pour vous conseiller à bien faire pour les tits oiseaux.

Voici un joli site qui vous expliquera tout sur la nourriture et les bons reflexes à avoir pour nos petits compagnons à plume.
http://www.jardinature.net/page-oiseaux-hiver.htm

Par contre, évitez de trop attirer les pious pious l'été si vous avez vos matous qui sortent en extérieur... inutile de leur donner de petits rotis sur canapés... lol!


Dernière édition par Isa le Lun 12 Nov - 9:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kittycat75
VIP
VIP


Nombre de messages : 271
Localisation : Paris
Humeur du jour :
combien de chats avez vous? : 2
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Jeu 17 Déc - 9:12

jai noté car pas le temps maintenant, mais c'est un super joli post qui me plait beaucoup. Je reviendrais lol!
Revenir en haut Aller en bas
la mère michèle
MEMBRE D'HONNEUR
MEMBRE D'HONNEUR
avatar

Nombre de messages : 3059
Localisation : dans le Trégor,en BRETAGNE
combien de chats avez vous? : 4 et 2 SDF
Date d'inscription : 10/08/2008

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Mar 2 Fév - 18:56

Je viens de trouver ça ,lors de ma visite sur le net ...
c'est à propos de la nourriture pour les oiseaux ,c'est super intéressant

L'expérience des uns et des autres qui a l'occasion de s'exprimer régulièrement sur la liste peut se résumer ainsi :

A) Quand il fait froid, la margarine et les boules de graisse du commerce sont tout à fait recommandées mais en raison de leur prix, beaucoup d'entre nous qui vivons à la campagne ou avec des points de cuisson qui peuvent se ventiler (à cause des odeurs) n'hésitent pas à fabriquer des pains de graisse + graines, si la "demande" est forte

Recette :1) Demander à votre boucher du gras récupéré ou suif (c'est gratuit)

2) Faire fondre gras / suif

3) Récupérer des boitages (briques) d'un litre de lait (vidées du lait) dans lesquelles vous verserez le résultat de la fonte.

4) Vous surveillerez le refroidissement afin, dans un premier temps, de mettre deux bonnes poignées de graines de tournesol strié dans la mixture en veillant à ce que les graines soient réparties et ne soient pas seulement tombées au fond (remuer,changer l'orientation de la brique..)

5) Avant que le pain ne soit solide, placez y un fil de fer tordu en boule à un bout pour bien faire masse dans le pain de graisse et tordu en crochet à l'autre bout.(pour l'accrocher à une branche d'arbre)

6) Mettez le tout dehors au froid et quand le bloc est bien solide vous pouvez stocker votre production à la cave, sous un abri ..accrochée si vous ne voulez pas que les souris se servent avant les oiseaux.

7) Au moment de nourrir les oiseaux, avec un grand couteau, vous démoulez ...(la brique de lait pourra même être réutilisée.)

...et vous servez froid. Les oiseaux vous seront très reconnaissants et par leur assiduité vous remercieront de votre travail.

Un conseil : fabriquez au moins quatre à cinq briques en même temps car pendant le chantier de chauffe,ça ne sent pas très bon... mais quelle économie si vous avez beaucoup de petits amis ailés !!

B) La nourriture de base semble être représenté par les graines de tournesol strié qui sont appréciées par tous les granivores (Verdiers,Pinsons des arbres et du Nord,..) mais aussi par toutes les mésanges, ainsi que le chardonneret et le rouge -gorge qui récupèrent les petites miettes que ces goinfres de Verdiers mettent partout autour du point de distribution.

J'ai constaté que dans les jardineries les graines de tournesol strié sont plus grosses qu'à Carrefour ou Leclerc pour un même prix.C'est important car l'enveloppe n'est pas consommée.
Je traite un "marché" de 90 kgs pour la saison avec une jardinerie proche (moins 10%) en paquets de 3 Kgs (graines plus propres que dans les sacs de 25 kgs) que je prends quand je veux.A chacun de faire son expérience localement.

C) Quand il fait très froid, il est très déconseillé de donner du pain dur aux oiseaux en raison de la présence d'eau dans ce dernier.

D) Des quartiers de pomme,de poire, peuvent être appréciés par les merles

E) Mettre à disposition de "l'eau liquide" régulièrement quand il gèle .
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Mar 2 Fév - 19:24

Ma Coco, j'ai scindé le sujet pour le fusionner ici... je pense qu'il sera plus facile à trouver pour les lecteurs... mille mercis pour ces précisions, vrai que tout ceci est précieux pour les pauvres pious , surtout l'hiver par temps de grand froid.
Revenir en haut Aller en bas
Kittycat75
VIP
VIP


Nombre de messages : 271
Localisation : Paris
Humeur du jour :
combien de chats avez vous? : 2
Date d'inscription : 27/10/2009

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Mer 3 Fév - 8:25

je met dans mes favoris, je lirais ça un peu plus tard j'adore tout ce qui touche aux petits oiseaux
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Lun 7 Juin - 12:53

Les oiseaux "tombés du nid" ne sont pas tous en danger !



Cette année encore, la LPO reçoit de nombreux appels de personnes démunies devant un oisillon tombé au sol. Voici quelques conseils.

Tomber du nid fait partie des aléas de la vie d’oiseau et certains oisillons téméraires de plusieurs espèces (chouettes, grives, merles) quittent leur nid avant de savoir voler, au péril de leur vie. Mais, la plupart du temps, leurs parents ne sont pas loin et attendent que nous nous soyons éloignés pour revenir s’en occuper. Avant d’agir, il faut donc s’assurer que l’oisillon est réellement en détresse. Dans un premier temps, conservez vos distances avant d’aller vers lui et regardez s’il est seul, blessé ou en danger.

S’il s’agit d’un oisillon en duvet ou peu emplumé, replacez-le dans son nid si ce dernier est intact et sinon, essayez d’en fabriquer un sommaire au même endroit. Si l’oisillon est bien emplumé (presque volant), qu’il sautille au sol et ne vole pas encore, il peut avoir quitté son nid trop tôt ou être à quelques jours de son envol. Laissez faire ses parents. Si vous l’avez déjà recueilli, remettez le vite où vous l’avez trouvé. S’il se trouve en un lieu particulièrement exposé (chats, routes…), essayez de le mettre en sûreté sur une branche, un muret, dans une haie ou un buisson et à proximité du lieu où vous l’avez recueilli. Les oiseaux, contrairement aux mammifères ont un odorat très peu développé. Le fait de les toucher n’entraînera donc aucun rejet par les parents.
Si, toutefois, l’oiseau vous paraît trop jeune ou faible, et dans l’éventualité où des dangers naturels (piscine, route..) ou des prédateurs domestiques (chat, chien) le menacent, vous pouvez tenter un sauvetage, d’autant plus que certains appartiennent à des espèces menacées qu’il faut impérativement sauvegarder. Cependant, après l’avoir recueilli, vous devrez l’acheminer vers un centre habilité. En effet, la plupart de ces oisillons sauvages sont intégralement protégés par la loi et leur détention est rigoureusement interdite. Dans le doute et afin d’éviter tout geste irréparable, contactez le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage le plus proche.
En découvrant un oisillon en détresse, vous êtes le premier acteur à pouvoir l’aider et faire en sorte qu’il retourne au plus vite à la vie sauvage. La LPO, au travers notamment de ses centres de sauvegarde, vous accompagne dans cette démarche car il est de notre devoir à tous de venir en aide à la faune sauvage.
Source : LPO
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: QUE FAIRE POUR UN OISEAU BLESSÉ   Mer 7 Déc - 16:15

Que faire pour un oiseau blessé ?
par Stéphane Soyez

Que faire pour un oiseau blessé ?


APPELER dès que possible le :

Centre de Sauvegarde à la Faune Sauvage - Picardie Nature
06 88 12 92 68


Quelques conseils lorsque vous trouvez un oiseau :

1 - Dans tous les cas, il ne faut ni gestes brusques, ni cris.

2 - S’il s’agit d’un poussin (reconnaissable à son duvet ou à ses plumes pas du tout abîmées), le mettre en hauteur et caché d’un éventuel prédateur ,ou mieux, localiser le nid et tenter de l’y replacer : bien souvent, il s’agit d’un oiseau en phase d’apprentissage qui a été suffisamment téméraire pour quitter son nid, et les parents veillent au grain. Même si vous y avez touché, les parents continueront de venir le nourrir. C’est le meilleur moyen pour lui de s’en sortir.

3 - Dans le cas où il s’agit d’un petit passereau, le remettre également dans la nature : nos connaissances sont limitées et les centres de Sauvegarde sont en général impuissants pour ce genre d’oiseaux.

4 - Dans les autres cas , couvrir l’oiseau avec un tissu épais, afin de l’immobiliser sans risques.

5 - S’il s’agit d’un rapace, attention au bec et SURTOUT AUX SERRES.

6 - S’il s’agit d’un échassier (hérons etc...), ATTENTION À VOS YEUX, méfiez vous du bec en forme de poignard.

7 - Mettre l’oiseau dans un carton perçé de quelques trous pour l’aération. Ne pas utiliser de cage.

8 - Conserver l’oiseau au calme, sans déplacements inutiles.

9 - Ne pas essayer de le nourrir ni de lui donner à boire sans conseils du Centre de Sauvegarde.



http://www.encyclo123.com/news/html
Revenir en haut Aller en bas
Béa Kimcat
VIP
VIP


Nombre de messages : 4635
Localisation : Près de Toulouse
combien de chats avez vous? : 2
Date d'inscription : 05/09/2008

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Mer 7 Déc - 16:36

Astucieux conseils. On est un peu désarmé quand on trouve un petit oiseau
Revenir en haut Aller en bas
kate
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 3543
Localisation : Grece
combien de chats avez vous? : 3
Date d'inscription : 08/11/2011

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Mer 7 Déc - 16:41

Tres interressant !!!!!!!!!!!!!!
Car j'ai remarque la faute que j'avais fait lorsque mon mari avait trouve un oiseau blesse et l'a mener a la maison jusqu'au lendemain ou nous l'avons mener au centre des animaux sauvages.
Je lui ai mis de l'eau et un peu de pain .
merci Isa pour ces renseignements .
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Mer 7 Déc - 17:11

ce n'est pas facile d'aider un oiseau blessé,surtout les rapaces souvent victimes des voitures. Ils sont pourtant protégés et nous nous devons normalement de les amener dans des centres qui feront tout pour les sauver... mais qui sauvent aussi toute sorte d'oiseaux, du plus petit au plus grand.
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Jeu 8 Déc - 11:14

VOICI Le témoignage intéressant de Marie, une amie:

il faut voir un véto (si compétents dans les oiseaux dans la région) sinon on peut contacter aussi la LPO Ligue Protection des Oiseaux
http://www.lpo.fr/lpo-ligue-pour-la-protection-des-oiseaux 05.46.82.12.34.

Ce sont les mieux placés pour dire ce qu'il faut faire. J'ai déjà eu l'occasion de les appeler, ils sont très sympas.
En attendant il faut la nourrir avec du steack haché ( normalement un rapace se nourrit de souris mais on n'en a pas tjrs sous la main... lol! ) et lui mettre à boire.
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: LES OISEAUX DE FRANCE EN DANGER   Dim 1 Avr - 9:51

D’après la Liste rouge des espèces menacées en France, plus d’une espèce d’oiseaux nicheurs sur quatre est menacée sur le territoire métropolitain, ainsi que plusieurs espèces migratrices pour lesquelles la France dispose d’une responsabilité particulière.

Râle des genets, pie grièche à poitrine rose, pingouin torda, milan royal,.... 73 espèces d'oiseaux sur les 277 nichant dans l'Hexagone sont menecées.
En cause : la disparition des zones humides, l'agriculture intensive avec l'usage massif des pesticides, les pollutions diverses et le réchauffement climatique.



L’étude réalisée constitue la première analyse du risque de disparition des 568 espèces d’oiseaux recensées dans l’Hexagone, incluant l’ensemble des espèces nicheuses, hivernantes et de passage. Le bilan des évaluations montre une situation très préoccupante.

Cet état des lieux a été établi par le Comité français de l’UICN et le Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN), en partenariat avec la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO), la Société d’études ornithologiques de France (SEOF) et l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS).

Source Science et Avenir 07/2011 ( uicn.fr / liste rouge oiseaux)
Revenir en haut Aller en bas
kate
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 3543
Localisation : Grece
combien de chats avez vous? : 3
Date d'inscription : 08/11/2011

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Dim 1 Avr - 10:41

L’intensification des pratiques agricoles et la régression des prairies naturelles ont entraîné le déclin de nombreuses espèces comme le Râle des genêts, classé “en danger”, et la Pie-grièche à poitrine rose, “en danger critique”. Cette dernière, en situation extrêmement précaire, ne compte plus aujourd’hui que 30 à 40 couples en France.

Persécutés par le passé, certains rapaces comme le Milan royal restent aujourd’hui victimes de tirs au fusil et d’empoisonnements par des appâts toxiques, malgré leur protection réglementaire. L’Aigle de Bonelli est quant à lui menacé par la raréfaction de ses proies (le lapin de garenne) et par son électrocution sur les lignes haute-tension. Le premier est classé “vulnérable” et le second “en danger”.

La conjugaison de ces multiples menaces entraîne un déclin marqué de nombreuses populations d’oiseaux à l’échelle de la métropole. Le Râle des genêts a ainsi perdu 50% de ses effectifs en 10 ans, le Pic cendré apparaît en forte régression sur tout le territoire, et une espèce autrefois aussi commune que le Bouvreuil pivoine est aujourd’hui “vulnérable” du fait de son déclin de près de 60% en moins de 20 ans. Au total, alors que 12% des espèces d’oiseaux sont menacées d’extinction au niveau mondial, 26% des espèces nichant en métropole risquent de disparaître du territoire national.

http://www.dailymotion.com/video/x8y27n_birdlife-born-to-travel_animals?start=50#from=embed
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Lun 2 Avr - 9:04

bien tristes toutes ces infos... nous bousillons notre planéte....
Revenir en haut Aller en bas
kate
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 3543
Localisation : Grece
combien de chats avez vous? : 3
Date d'inscription : 08/11/2011

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Lun 2 Avr - 10:30

eh oui malheureusement ,mais il n'est pas trop tard pour arreter et ameliorer
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Mer 4 Avr - 19:32

ceci aussi se passe parfois prés de chez nous.... l'homme est le pire prédateur de cette planète.... quelle tristesse....


Un film que tout le monde doit voir (- de 4 minutes)

http://www.midwayfilm.com/
Revenir en haut Aller en bas
Martine 75
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 1387
Localisation : RP
combien de chats avez vous? : 3, Athos, Felina et Bellinda
Date d'inscription : 30/01/2012

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Sam 27 Oct - 14:59

Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Lun 12 Nov - 9:13

voici une belle vidéo postée par Kate pour aider les oiseaux...




Le froid n’épargne pas la faune sauvage, à l’instar des oiseaux qui ont
du mal à trouver leur nourriture. Aidée d’un expert de la LPO, la
Fondation 30 Millions d’Amis dispense quelques conseils pour secourir
ces animaux pour lesquels l’hiver peut aussi être fatal.

La chute des températures provoque une raréfaction des aliments naturels
dont se nourrissent les oiseaux. Ces derniers, pour affronter le froid,
brûlent davantage de calories que durant le reste de l’année. Ils
peuvent perdre en une seule nuit jusqu'à 10 à 12 % de leur poids* ! Dès
l’apparition des premières gelées et ce jusqu’à l’arrivée du printemps,
il est possible de leur permettre de trouver plus facilement les
nutriments dont ils ont besoin et de leur venir en aide.

La faim, plus dangereuse que le froid.

Chaque espèce ayant des besoins spécifiques, n’hésitez pas à vous
renseigner précisément sur les oiseaux qui viennent dans votre jardin.
Mais les volatiles sont gourmands, et vous n’aurez aucun mal à trouver
de quoi les satisfaire. Choisissez des aliments riches en hydrates de
carbone et en graisse : « Les graines de tournesol sont recommandées car
elles sont très riches en lipides », précise Nicolas Macaire, de la LPO
(Ligue pour la Protection des Oiseaux). « Le plus simple est d’acheter
des mélanges de graines, poursuit Nicolas Macaire. Comme ils contiennent
des graines de différentes tailles, ils conviennent à de nombreuses
espèces quelle que soit la taille de leur bec. » Mais fruits, noix,
cacahuètes, et même petits morceaux de viande et de poisson - notamment pour les rapaces - peuvent convenir.

La nourriture doit être présentée en petites quantités, assez éloignées les unes des autres afin
d’éviter les conflits éventuels entre les différentes espèces.
Placez-la de préférence le matin de bonne heure et le soir avant le
rassemblement des oiseaux en dortoir, dans des endroits situés à l’abri du vent et de la pluie.

Tout aussi importante mais fréquemment
oubliée : l’eau, indispensable à leur survie. Excepté en cas de neige -
les oiseaux se contentent alors de la picorer - mettez-leur à
disposition de l’eau tiède, idéalement plusieurs fois par jour. Elle
leur assurera une bonne hydratation et présente l’avantage de geler
beaucoup moins vite que l’eau fraîche. Ne pas hésiter à utiliser de l’eau de pluie.

Quelques erreurs à éviter

Attention tout de même : quelquefois, en essayant de rendre service aux oiseaux,
on peut leur causer du tort : « L’erreur la plus fréquente consiste à
leur donner les restes des repas, indique l’expert de la LPO. Or ils
sont souvent trop salés, trop sucrés ou trop cuits pour de tels organismes. »

Une fois le nourrissage commencé, ne l’interrompez pas jusqu’à l’arrivée des beaux jours, car « les oiseaux
seraient perturbés par ce changement alors qu’ils se sont peu à peu
habitués à un point d’alimentation fixe », conclut Nicolas Macaire.

Nourrir les oiseaux n’est pas le seul moyen de les aider à traverser
l’hiver. D’autres petits gestes peuvent aider nos amis à plumes. Par
exemple, ne nourrissez pas les oiseaux au sol si vous avez un chat ou si
ceux du voisin investissent régulièrement votre jardin... Préférez les
mangeoires en hauteur, accrochées aux arbres. Quant aux oiseaux se
nourrissant uniquement à terre, comme les merles et les étourneaux,
préférez des endroits à l’abri des regards, comme les buissons. Evitez
aussi de placer les mangeoires près des vitres. Elles sont la cause de
nombreux accidents mortels chaque année en raison de leur transparence.

http://alfrienquepoureux.e-monsite.com/pages/en-hiver-aidez-les-oiseaux.html
Revenir en haut Aller en bas
Assoº Chats Libres
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3406
Localisation : Région Parisienne
combien de chats avez vous? : 9
Date d'inscription : 16/04/2012

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Ven 7 Déc - 9:47

Les oiseaux marins sont aussi en danger
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Ven 8 Mar - 18:21

voici un site de protection des pigeons bien mis à mal parfois dans certaines villes.

Soins et nourriture, suivis et convalescence, le pigeon comme animal de compagnie... tout sur les pigeons ici http://sos-pigeons.forumactif.org/forum

mais ma page préférée reste celle-ci pour les pigeons en difficultés à sauver ( y compris pour les bb pigeons tombés du nid):
http://sos-pigeons.forumactif.org/c3-les-pigeons
Revenir en haut Aller en bas
Maison des chats
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 505
Localisation : 60
combien de chats avez vous? : 3: Charly, Naty et Nathan
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Jeu 13 Juin - 11:34

J'étais venu lire les articles ici il y a peu, ayant trouvé un bébé mésange tombé du nid je suppose?????? il est mort.

J'ai été dépourvu car pas trouvé d'info, je sais ce n'est pas évident de tout savoir, j'ai cherché alors sur le net et avais mis dans mes favoris ce lien. Je retranscris ici ce que j'y ai lu car sait on jamais, cela peut sauver une petite vie?

QUE FAIRE QUAND UN BÉBÉ OISEAU TOMBE DU NID OU ATTAQUÉ PAR UN CHAT?

Souvent on est dépourvu devant ces situations. Il y a un certain nombre de bons réflexes à avoir pour remettre l'oiseau "en forme", pour lui permettre de reprendre des forces.


Tout d'abord, si l'oiseau recueilli est vraiment très petit, il faut savoir que ses chances de survies sont très minces.

Il est d'abord conseillé de ne pas lui donner à boire de force : en effet, il existe deux orifices au fond du bec, dont un seul correspond à l'œsophage. Si jamais le liquide est rentré dans le mauvais trou, on entend une sorte de ronflement et des bulles peuvent même sortir des narines : c'est alors très mauvais signe…

La nourriture à lui donner est la pâtée pour insectivores que l'on peut trouver dans les animaleries (plusieurs fois par jour), des vers de farine ou mieux de la pâtée pour chat qui semble plus équilibrée. Une autre excellente nourriture sont les croquettes pour chat, préalablement trempées dans de l'eau tiède pour les ramollir. Il ne faut surtout pas donner de pain trempé dans le lait.

Essayez de remettre l'oiseau le plus vite possible près du nid d'où il est tombé (s'il n'y a pas trop de chats). Il faut le remettre en hauteur, par exemple sur un carton ouvert : les parents pourront venir le nourrir. Mais faites toujours attention aux chats !

En cas de besoin, vous pouvez contacter un Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage, notamment si l'oiseau est blessé. Pensez d'ores et déjà au vétérinaire le plus proche, qui pourra peut-être donner les premiers soins.

- Que faire avant de le relacher? http://www.ornithomedia.com/pratique/conseils/que-faire-pour-aider-oisillon-avant-relacher-00363.html

Vu sur
Revenir en haut Aller en bas
Assoº Chats Libres
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3406
Localisation : Région Parisienne
combien de chats avez vous? : 9
Date d'inscription : 16/04/2012

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Lun 18 Nov - 16:05

LE FROID ARRIVE, NE LES OUBLIEZ PAS !



Le froid n’épargne pas la faune sauvage, à l’instar des oiseaux qui ont du mal à trouver leur nourriture. Aidée d’un expert de la LPO, voici encore quelques conseils pour secourir ces animaux pour lesquels l’hiver peut aussi être fatal.

En hiver, aidez les oiseaux à se nourrir !La chute des températures provoque une raréfaction des aliments naturels dont se nourrissent les oiseaux. Ces derniers, pour affronter le froid, brûlent davantage de calories que durant le reste de l’année. Ils peuvent perdre en une seule nuit jusqu'à 10 à 12 % de leur poids* ! Dès l’apparition des premières gelées et ce jusqu’à l’arrivée du printemps, il est possible de leur permettre de trouver plus facilement les nutriments dont ils ont besoin et de leur venir en aide.

La faim, plus dangereuse que le froid

Chaque espèce ayant des besoins spécifiques, n’hésitez pas à vous renseigner précisément sur les oiseaux qui viennent dans votre jardin. Mais les volatiles sont gourmands, et vous n’aurez aucun mal à trouver de quoi les satisfaire. Choisissez des aliments riches en hydrates de carbone et en graisse : « Les graines de tournesol sont recommandées car elles sont très riches en lipides », précise Nicolas Macaire, de la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux). « Le plus simple est d’acheter des mélanges de graines, poursuit Nicolas Macaire. Comme ils contiennent des graines de différentes tailles, ils conviennent à de nombreuses espèces quelle que soit la taille de leur bec. » Mais fruits, noix, cacahuètes, et même petits morceaux de viande et de poisson - notamment pour les rapaces - peuvent convenir.

La nourriture doit être présentée en petites quantités, assez éloignées les unes des autres afin d’éviter les conflits éventuels entre les différentes espèces. Placez-la de préférence le matin de bonne heure et le soir avant le rassemblement des oiseaux en dortoir, dans des endroits situés à l’abri du vent et de la pluie.

Tout aussi importante mais fréquemment oubliée : l’eau, indispensable à leur survie. Excepté en cas de neige - les oiseaux se contentent alors de la picorer - mettez-leur à disposition de l’eau tiède, idéalement plusieurs fois par jour. Elle leur assurera une bonne hydratation et présente l’avantage de geler beaucoup moins vite que l’eau fraîche. Ne pas hésiter à utiliser de l’eau de pluie.

Quelques erreurs à éviter

Attention tout de même : quelquefois, en essayant de rendre service aux oiseaux, on peut leur causer du tort : « L’erreur la plus fréquente consiste à leur donner les restes des repas, indique l’expert de la LPO. Or ils sont souvent trop salés, trop sucrés ou trop cuits pour de tels organismes. »

Une fois le nourrissage commencé, ne l’interrompez pas jusqu’à l’arrivée des beaux jours, car « les oiseaux seraient perturbés par ce changement alors qu’ils se sont peu à peu habitués à un point d’alimentation fixe », conclut Nicolas Macaire.

Nourrir les oiseaux n’est pas le seul moyen de les aider à traverser l’hiver. D’autres petits gestes peuvent aider nos amis à plumes. Par exemple, ne nourrissez pas les oiseaux au sol si vous avez un chat ou si ceux du voisin investissent régulièrement votre jardin... Préférez les mangeoires en hauteur, accrochées aux arbres. Quant aux oiseaux se nourrissant uniquement à terre, comme les merles et les étourneaux, préférez des endroits à l’abri des regards, comme les buissons. Evitez aussi de placer les mangeoires près des vitres. Elles sont la cause de nombreux accidents mortels chaque année en raison de leur transparence.

LPO ( ligue Protectrice des Oiseaux)
Revenir en haut Aller en bas
chaminou
P'tit Nouveau
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Jeu 7 Mai - 16:18

J'adore les oiseaux. je les nourris à l'année. Ici on a des pigeons ramiers,des mésanges bleues et charbonnières, des moineaux, des tourterelles, des merles et des pies toutes l'année. L'hiver j'ai aussi rouge-gorge et quand il a fait très froid j'ai eu la grande chance d'avoir un chardonnerêt j'en avait jamais vu en vrai. Un gros bec , des tarins des aulnes et des pinsons.

C'est comma ça aussi que mon petit oiseau a débarqué chez moi il a été attiré par la nourriture sur la terrasse. C'est un mandarin diamant.

J'achète de gros sac de 25kg de concassé pour poulettes pour les nourrir. Ils aiment bien.

Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Ven 8 Mai - 11:57

Quelle belle récompense...  je me contente de mon p'tit rouge gorge qui est abonné l'hiver (l'été il part nicher plus en forêt), de mes pinsons, moineaux, mésanges, geais , rouge queues, merles et huppes.... nous avons des pics noirs mais on ne fait que les entendre, on ne les voit que rarement...
nous avons aussi un rossignol au printemps qui nous ennivre de son chant ...que du bonheur...
j'ai aussi au printemps un faisan et ses deux poulettes qui le suivent imperturbablement , mais ils ne viennent pas manger ( heureusement... lol! ). Tout comme un grand duc qui a fait son territoire dans le coin et vient troner parfois sur le fait du préau de la maison  ( très impressionnant) ....

Le grand bonheur de la campagne, je les nourris surtout l'hiver car l'été, ils trouvent tout ce dont ils ont besoin dans la nature, les petits ne pouvant pas être nourris avec des graines, je préfère ne pas  rendre leurs parents trop fénéants....
Revenir en haut Aller en bas
chaminou
P'tit Nouveau
P'tit Nouveau
avatar

Nombre de messages : 13
Localisation : belgique
Date d'inscription : 06/05/2015

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Ven 8 Mai - 12:55

ah ben ici je fais aussi un élevage de vers de farine pour les nourrir.
Une chouette qu'on a ici je l'ai jamais vue mais je l'entends parfois le soir quand je sors mes chiens.
Revenir en haut Aller en bas
sylviecharabande
Confirmé
Confirmé
avatar

Nombre de messages : 156
Localisation : région parisienne
combien de chats avez vous? : 4
Date d'inscription : 30/08/2008

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Mar 22 Sep - 9:59

L'hiver va bientôt revenir, les matins sont frais et nos petits oiseaux des jardins reviennent quémander un peu de nourriture. Ne les oublions pas et pensez également à toujours leur mettre un sous pot assez large rempli d'eau car même l'hiver, les oiseaux ont besoin d'eau, on l'oublie trop souvent.
MAIS ATTENTION A CE QUE VOS CHATS N'EN FASSENT PAS DE LA CHAIR A PATE ! lol!

Placez la mangeoire hors de portée des chats, c'est-à-dire dans un endroit dégagé pour les distributeurs automatiques et les mangeoires tables de façon à ce que les oiseaux voient le danger arriver de loin et que les chats ne puissent pas se mettre à l'affût derrière un buisson proche.

Il peut s'avérer utile de mettre une entrave le long du piquet de la mangeoire, comme un grillage de plastique pour empêcher le chat de grimper . Découper le grillage, en faire un grand carré par exemple et le fixer à une table. Déposez ensuite les assiettes ou coupelles à l'intérieur remplies de graines.

Dans tous les cas disposez de préférence la nourriture en hauteur ou sur une table mais jamais sur le sol !

Vous pouvez aussi disposer un Stop-minou pour limiter ou stopper l'accès des chats à un arbre, une mangeoire plateau, une pergola où niche une merlette... Vous pouvez mettre en place une mini-herse mobile réglable par un système de maillons indépendants.
Cette barrière de protection appelée Stop-minou ne blesse ni l'arbre ni le chat. Lors de la pose, vous veillerez à une hauteur minimale dépassant la hauteur des yeux des personnes fréquentant votre jardin. Cet article spécialisé est disponible dans notre catalogue LPO.

Favorisez un jardin naturel avec de nombreux buissons touffus, arbres et arbustes indigènes mais aussi des haies champêtres dans lesquelles les oiseaux pourront se mettre rapidement à l'abri.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre&Brigitte
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : vosges 88160
combien de chats avez vous? : 2
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Mer 1 Juin - 9:15

Voilà de quoi vous amusez en apprenant: http://oizolympique.lpo.fr/

Car pour bien aider les oiseaux, il faut aussi les connaître et savoir de quoi ils ont besoin, leur chant vous permettra de les identifier ainsi que les images qui accompagnent. Un site très intéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Pierre&Brigitte
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : vosges 88160
combien de chats avez vous? : 2
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   Jeu 7 Juil - 17:53

COMMENT SOIGNER UN OISEAU BLESSE?

Même si tous les vétérinaires n'ont pas tous les mêmes compétences en ce qui concerne les soins aux animaux sauvages blessés. Ils sont tenus de vous indiquer la conduite à tenir avec la faune sauvage.

Informations générales (*)

1 - L’animal sauvage en liberté n’est la propriété de personne (res nullius). Il n’a aucune valeur affective ou économique, mais il a une valeur patrimoniale. Les soins aux animaux sauvages sont gratuits.

2 - Le vétérinaire a le droit, voire le devoir d’intervenir.

3 - Les soins seront donnés uniquement dans le but de relâcher l’animal.

4 - Les nuisibles pouvant êtres détruits par le propriétaire du terrain sur lequel ils se trouvent, il n’est pas conseillé de leur prodiguer des soins, excepté l’euthanasie d’un animal en détresse.8 - Pour les Chauves Souris, contacter impérativement la Direction Départementale des Services Vétérinaires

Les textes de loi (*)


• Arrêté du 11 septembre 1992 relatif aux règles générales de fonctionnement et aux caractéristiques des installations des établissements qui pratiquent des soins sur les animaux de la faune sauvage: Les établissements conformes au présent arrêté sont seuls habilités à héberger, soigner et entretenir des animaux de la faune sauvage……Tout animal doit y être traité en vue de sa réinsertion dans le milieu naturel…….l’établissement s’attache la collaboration d’un vétérinaire investi d’un mandat sanitaire….. S’il y a lieu de pratiquer une euthanasie, la décision est prise par le vétérinaire.

• Le transport des animaux sauvages n’est pas autorisé par des particuliers, toutefois dans l’instruction PN/S2 n°933 du 14 mai 1993 on peut lire : en cas d’urgence et en l’absence de meilleure solution, le transport sans formalité est admis s’il est effectué dans les plus brefs délais et par l’itinéraire le plus direct… Une tolérance équivalente est inscrite dans la CITES en particulier pour les soins..

• La loi (Art R. 242- 48 –IV du code rural) oblige les vétérinaires à répondre, dans les limites de leurs possibilités, à tout appel qui leur est adressé pour apporter des soins d’urgence à un animal (d'autant plus lorsque celui-ci est une espèce protégée). S’il ne peut répondre à votre demande, le vétérinaire doit indiquer le nom d’un confrère susceptible d’y répondre. Par ailleurs, au regard de la loi, les animaux appartenant à la faune sauvage autochtone ont une valeur patrimoniale et n’appartiennent à personne. Les soins qui leur sont prodigués sont donc gratuits.

• Si vous devez transporter un animal sauvage, chez un vétérinaire ou dans un centre de sauvegarde, sachez que le fait de prévenir le responsable du centre de sauvegarde, le vétérinaire, la direction départementale de l’agriculture et de la forêt (DDAF) ou le service départemental de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) vous exonère de tout soupçon de braconnage en cas de contrôle de gendarmerie. D'autre part, dans le cas des chauves-souris, la direction départementale des services vétérinaires (DDSV) doit être prévenue...

Numéros de téléphones à connaître (*)

• Centre de soins le plus proche : site http://www.uncs.org
• Préfecture
• DDSV ( Direction des Services Vétérinaires)
• DDAF (Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt)
• ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage): service départemental de garderie
• DIREN ( Direction Régionale de l’Environnement)
• Mairie ( service d’astreinte ou élu de garde)
• Fourrière
• Vétérinaires du Muséum national d ’Histoire naturelle (zoo de Vincennes : 01.44.75.20.33, Ménagerie du Jardin des Plantes :01.40.79.43.25)
• Oiseau bagué : envoyer la bague (oiseau mort) ou le numéro et les informations sur l’oiseau au Centre de Recherches sur la Biologie des Populations d’Oiseaux CRBPO, 55 rue Buffon 75005 PARIS, gestionnaire des bagues


(*) Source des informations :https://www.veterinaire.fr/

Voir les Conseils des Centres de sauvegarde

http://www.oiseau-libre.net/Oiseaux/Soins/Premiers-soins/Veterinaires.html
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: AIDER LES OISEAUX   

Revenir en haut Aller en bas
 
AIDER LES OISEAUX
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHATS DE MON COEUR :: INFOS ET PARTAGES :: Documentation-
Sauter vers: