CHATS DE MON COEUR

TOUT POUR LES AMOUREUX DES CHATS, DE LA PROTECTION ANIMALE A VOS HISTOIRES PERSONELLES ET TOUTES LES INFOS NECESSAIRES POUR TOUT SAVOIR SUR NOS AMIS FÉLINS AINSI QUE DES CHATS ET CHATONS À L'ADOPTION
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les oiseaux mangeurs de poissons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
kate
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 3543
Localisation : Grece
combien de chats avez vous? : 3
Date d'inscription : 08/11/2011

MessageSujet: les oiseaux mangeurs de poissons    Ven 5 Oct - 20:10

Martin-pêcheur d'Europe



Le Martin-pêcheur d'Europe (Alcedo atthis) est une espèce d'oiseau, espèce type de la famille des Alcedinidae. Cet oiseau est un bon indicateur naturel de la qualité d'un milieu aquatique.

Description

Ses principales caractéristiques sont :

une livrée brillante et très colorée (bleue sur le dessus, rousse et blanche en dessous),
un bec long et fin,
un corps court et trapu,
une taille approximative de 16 cm et un poids, approximatif lui aussi, de 40 g.

Son bleu étincelant provient des reflets prismatiques de la lumière sur les structures minuscules de ses plumes.

Le sexe des martins-pêcheurs se différencie à la couleur du bec : presque tout noir chez le mâle ; chez la femelle, la mandibule est du même orange que les pattes.

Alimentation et technique de pêche

C'est un oiseau qui se nourrit de petits poissons et de petits animaux aquatiques. C'est pourquoi il vit à proximité des étendues d'eau, où il peut se nourrir en abondance. Sa proie repérée, généralement depuis un perchoir, il plonge en percutant violemment la surface de l'eau et l'attrape, puis avale sa proie, tête la première, dans le sens des écailles. Si elle n'est pas dans le bon sens, il la lance en l'air et la rattrape avec agilité dans le sens qui lui plaît.
L'oiseau, très vivace, parcourt un circuit sur son territoire en se posant sur des perchoirs qu'il connaît, bien disposés pour guetter ses proies. Si sa position est assez haute, il plonge en flèche directement, et ressort aussi rapidement de l'eau grâce à la poussée d'Archimède résultant de l'air emprisonné sous son plumage. S'il part d'un support trop proche de la surface, il doit d'abord s'éjecter vers le haut avant de se retourner pour plonger.

Cormoran



Les Phalacrocoracidae sont une famille d'oiseaux aquatiques constituée de 3 genres et de 36 espèces vivantes. Cette famille est celle des oiseaux de mer connus sous le nom de cormorans.

Description

Ce sont des oiseaux aquatiques, de taille moyenne à grande (de 45 à 100 cm), au corps allongé, au long cou et au bec puissant et crochu. Les cormorans arborent généralement un plumage noir et un long cou flexible. Ils pèsent de 1,5 à 3,5 kilogrammes.

Comportement

En surface, il nage avec le corps très enfoncé, de sorte que, de loin, on ne voit dépasser que son cou. Très à l'aise sous l'eau, il peut nager en apnée jusqu'à une quarantaine de mètres de profondeur pendant plus de deux minutes, mais en général, il n'excède pas les dix mètres pour des plongeons d'une trentaine de secondes.

Il se déplace alors avec vélocité et manque très souvent ses proies : les poissons, aussi bien de mer que d'eau douce. La Loi autorise en France l'abattage par des personnes accréditées de 32 000 Grands Cormorans. Mais cela n'influe en rien sur le nombre d'oiseaux, qui se stabilise naturellement.

Pélican



Les Pelecanidae (ou pélécanidés) sont une famille d'oiseaux constituée du seul genre Pelecanus et de huit espèces de grands oiseaux aquatiques nommés pélicans.

Description

Les pélicans sont de grands oiseaux (de 105 à 188 cm) aquatiques piscivores caractérisés par un grand bec muni d'une volumineuse poche extensible.

Cosmopolites à l'exception des hautes latitudes, les pélicans fréquentent les étendues d'eau libre, à la fois sur les côtes et à l'intérieur des terres, depuis les régions tropicales jusqu'aux zones tempérées chaudes.

Nourriture et alimentation

Les pélicans consomment presque exclusivement du poisson. Le pélican d’Amérique consomme à l’occasion des salamandres et des écrevisses, alors que le pélican à lunettes prend quelques crustacés. Les tout jeunes poussins sont alimentés avec un liquide régurgité, une sorte de “soupe de poissons”. Dès l’âge de deux semaines, ils sont nourris de poissons régurgités. Peu avant leur envol, les jeunes deviennent souvent plus trapus et plus lourds que leurs parents.

Les pélicans ont l’habitude de pêcher en groupe, un cas très rare de prédation coordonnée parmi les oiseaux. Ils se rassemblent pour former un demi-cercle à la surface de l’eau, et repoussent devant eux les poissons vers les eaux peu profondes du bord. Tout en avançant, ils écartent les ailes et plongent simultanément le bec dans l’eau pour capturer les poissons. Parfois, ils nagent avec les becs immergés tout le temps. Comme leurs becs ont une sensibilité tactile, ils peuvent détecter leurs proies sans les voir. Une autre variante, généralement employée sur les cours d’eau, consiste à former deux rangées parallèles qui nagent l’une vers l’autre. Le poisson n’est presque jamais transporté dans la poche, mais avalé dès sa capture.

Le Pélican brun utilise une technique de pêche totalement différente, qui rappelle celle des fous : lorsqu’en vol il aperçoit un poisson, il plonge tête la première, d’une hauteur de 10 à 20 mètres. Durant cette descente en piqué, les ailes sont maintenues en V, et la tête et le cou tendus vers l’avant. Au moment de l’impact avec la surface de l’eau, les ailes et les pattes sont repoussées vers l’arrière et le bec s’ouvre pour englober le poisson. L’oiseau peut disparaître entièrement sous l’eau. Chaque plongeon ne vise qu’un seul poisson.

Grèbe huppé



Le Grèbe huppé (Podiceps cristatus) est une espèce d'oiseau aquatique de la famille des Podicipédidés. C'est le plus grand de tous les grèbes. Sa parade nuptiale est connue pour sa complexité.

Description

C'est un grèbe de 46 à 56 cm de longueur avec une envergure de 75 à 90 cm, pesant entre 700 et 1 200 g. C'est le plus grand de la famille.
Cet oiseau présente une calotte noire, courte en saison hivernale. Le dos est sombre et les flancs présentent des reflets roux. La poitrine, la gorge, la face et le ventre sont blancs en toute saison, ce qui le distingue du Grèbe jougris. Le cou majoritairement blanc est long et fin, le bec rosé long et pointu en forme de poignard. Ses pattes sombres ont des orteils lobés, comme chez tous les grèbes.

Alimentation

'est un excellent plongeur, capable de plonger jusqu'à 3 minutes et 20 mètres de profondeur, mais sa profondeur habituelle de plongée est le plus souvent de 4 à 6 m.
Il se nourrit principalement de petits poissons (de 5 à 20 cm généralement) ; il en consomme de 150 à 200 g en moyenne par jour, surtout des cyprinidés (gardons, goujons, ablettes, etc.) mais sa principale proie est la perche. Il mange également des insectes, larves, des crustacés (dont des crevettes en milieu marin), des mollusques et même des grenouilles. Les petits sont tour à tour nourris avec des poissons et des plumes ; les plumes permettent de créer une boule protectrice au fond de l'estomac où les arêtes des poissons sont stoppées pour permettre une digestion plus lente.

Fous



Les Sulidae (ou sulidés) sont une famille d'oiseaux constituée de 3 genres et 10 espèces de fous.

Description

Les fous sont des oiseaux de mer de taille moyenne (de 64 à 100 cm), à bec conique et longues ailes, étroites et pointues.

Le terme sulidé vient du norvégien sule signifiant "éclabousser", ce qui renvoie à l'habitude systématique qu'ont les fous de plonger à grande vitesse dans la mer pour pêcher, d'une hauteur allant jusqu'à 40 m.

Fregatidae



Les Fregatidae (frégatidés) sont une famille d'oiseaux de mer légers, de taille moyenne à grande (de 71 à 114 cm), appelés frégates.

Description

Les frégates ont les ailes longues (leur envergure peut atteindre 2,3 mètres chez les mâles), la queue pointue et fourchue, le bec long et crochu. La femelle a généralement le cou blanc. Le mâle possède une poche rouge, plus précisément un sac gulaire sous la gorge, qu'il gonfle pendant la période des amours pour attirer les femelles.

Ces oiseaux ne nagent pas, marchent plutôt mal, et ne peuvent décoller d'une surface plane. Ces oiseaux possèdent un des plus grands rapports envergure des ailes / poids du corps, et peuvent de ce fait voler très longtemps sans être fatigués. Ils sont capables de voler une semaine sans se poser.

Alimentation

L'alimentation des frégates est essentiellement pélagique. Comme ces oiseaux ne peuvent pas atterrir sur l'eau, ils enlèvent leur proies au vol lorsque celles-ci s'approchent trop de la surface de l'océan. Cette nourriture se compose essentiellement de poissons et de calmars, ainsi que de jeunes tortues de mer essayant de gagner la mer. Elle capture également des poussins d'oiseaux de mer, au nid. Mais il est très fréquent de les voir s'attaquer d'autres oiseaux de mer et les harceler jusqu'à ce qu'ils soient obligés de régurgiter la nourriture qu'ils ont absorbée. Les frégates se l'approprient ensuite. Toutefois ils capturent la plus grande part de leur nourriture eux-mêmes.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Oiseau_de_mer

Vous pouvez mettre d'autres
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34716
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: les oiseaux mangeurs de poissons    Sam 6 Oct - 10:57

splendide...
Revenir en haut Aller en bas
 
les oiseaux mangeurs de poissons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHATS DE MON COEUR :: INFOS ET PARTAGES :: Documentation-
Sauter vers: