CHATS DE MON COEUR

TOUT POUR LES AMOUREUX DES CHATS, DE LA PROTECTION ANIMALE A VOS HISTOIRES PERSONELLES ET TOUTES LES INFOS NECESSAIRES POUR TOUT SAVOIR SUR NOS AMIS FÉLINS AINSI QUE DES CHATS ET CHATONS À L'ADOPTION
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 TROUBLES DU COMPORTEMENT CHEZ LE CHAT AGÉ

Aller en bas 
AuteurMessage
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34843
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: TROUBLES DU COMPORTEMENT CHEZ LE CHAT AGÉ   Sam 1 Juin - 17:38

Mieux nourris, mieux soignés, les chats vivent de plus en plus vieux. Avec l’âge, le corps subit des dommages. Le cerveau n’est pas épargné. Il subit des altérations, entraînant des changements de comportement. On parle de dysfonctionnement cognitif du chat âgé ou de "sénilité".
Les changements de comportement
Près de 40% des chats âgés de plus de 16 ans montrent des changements importants dans leur comportement. Les plus courants sont une élimination inappropriée (le chat ne fait plus ses besoins dans sa litière), des miaulements excessifs et bruyants, en particulier la nuit, des changements dans le cycle veille-sommeil (le chat dort toute la journée et reste éveillé et agité la nuit), une désorientation (le chat semble ne plus reconnaître ni les lieux, ni les personnes et erre sans but). Il s’agit des manifestations cliniques du vieillissement cérébral.

Des modifications structurales dans le cerveau
Il n’y a pas d’explication simple pour comprendre ce syndrome. Les études réalisées au niveau du cerveau des chats atteints montrent des changements semblables à ceux des chiens souffrant d’un dysfonctionnement cognitif et des personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer. Un type de protéines (plaques d’amyloïde) se dépose en quantité excessive dans le cerveau, ce qui nuit à son bon fonctionnement. Le cerveau de ces chats est atrophié et le nombre de neurones est diminué. Il y a aussi des modifications neurochimiques avec des altérations dans les taux de dopamine et de sérotonine, deux substances qui affectent l'humeur et le comportement. Les radicaux libres présents de manière chronique finissent par provoquer des dommages importants.

La gestion de ce syndrome
Il n'existe actuellement aucun test de diagnostic du dysfonctionnement cognitif chez les animaux. Le diagnostic est fait en excluant toutes les autres causes potentielles de démence. Les options de traitement pour les chats sont limitées. Il n’y a actuellement aucun médicament autorisé spécifiquement pour les troubles cognitifs chez les chats, cependant, les médicaments qui aident à normaliser les niveaux de neurotransmetteurs, comme la dopamine et la sérotonine, ainsi que des médicaments qui augmentent le flux sanguin au cerveau, sont intéressants. Chez le chien, la sélégiline, la propentophylline et la nicergoline sont par exemple utilisées. A l’avenir, l’adrafanil pourrait être donné en raison de ses bons résultats chez l’homme (amélioration de la vigilance, de l’attention et de la mémoire).

Donner une alimentation enrichie en antioxydants (vitamine E, bêta-carotène) et en acides gras essentiels pour réduire les dommages oxydatifs est conseillée. L’environnement de l’animal doit être confortable et rassurant, c’est-à-dire le plus prévisible possible, sans changer les habitudes. La routine est réconfortante. La litière doit être facilement accessible, avec des rebords suffisamment bas. Des phéromones félines d’apaisement synthétiques peuvent également être utilisées pour réduire l’anxiété.
L’évolution de cette affection est malheureusement toujours défavorable.

Revenir en haut Aller en bas
 
TROUBLES DU COMPORTEMENT CHEZ LE CHAT AGÉ
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHATS DE MON COEUR :: TOUT SUR LES CHATS :: Comportement et Santé :: Santé-
Sauter vers: