CHATS DE MON COEUR

TOUT POUR LES AMOUREUX DES CHATS, DE LA PROTECTION ANIMALE A VOS HISTOIRES PERSONELLES ET TOUTES LES INFOS NECESSAIRES POUR TOUT SAVOIR SUR NOS AMIS FÉLINS AINSI QUE DES CHATS ET CHATONS À L'ADOPTION
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AVOIR BEAUCOUP DE CHATS CHEZ SOI EST-CE UNE BONNE CHOSE?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pierre&Brigitte
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 360
Localisation : vosges 88160
combien de chats avez vous? : 2
Date d'inscription : 24/10/2009

MessageSujet: AVOIR BEAUCOUP DE CHATS CHEZ SOI EST-CE UNE BONNE CHOSE?   Sam 21 Juin - 17:15

Tout bon comportementaliste ou amoureux des chats censés vous dira que NON .

Quand on aime, on ne compte pas ! Même les chats ? Animal par essence plutôt solitaire, le chat a-t-il besoin d'avoir un ou plusieurs compagnons à ses côtés pour être heureux ?
TRES MAUVAISE IDEE. Marie-Hélène Bonnet , comportementaliste pour chat tout comme bien de ses collègues, nous le déconseille vivement.

En souhaitant faire le bonheur de son chat en lui offrant des compagnons de jeu, on risque en réalité de nuire à son équilibre et son bien-être :

Les chats préfèrent vivre seuls qu’en compagnie de leurs congénères pour la plupart. Toutefois, nous agissons toujours par anthropomorphisme avec nos animaux. Nous pensons qu’ils s’ennuient s’ils sont seuls en journée. Aussi, la solution la plus simple qui nous vient est un second chat, puis un troisième, voire un quatrième… on a tôt fait de nous sentir bien entourés de nos petits félins.

Quelle joie de les voir jouer, nous attendre au retour du travail, de leur faire des câlins, des bisous. Bref il y a tant de bonheur à vivre avec eux, qu’on a vite fait de perdre la mesure de la raison, pour nous, mais aussi pour eux.

Si le chat tolère bon gré mal gré de vivre avec quelques copains, il n’appréciera pas d’en avoir 12 autour de lui sans se sentir mal dans ses pattes, lui comme les autres !

Besoin d'espace, ne jamais oublier que le chat est un territorial
Normalement, dans la nature, un chat vit sur un territoire allant de 4 à 75 hectares. On se doute bien quand dans nos appartements, même si on ajoute le jardin, on est loin du compte. Donc, si on possède 4 chats, ce sont au moins 16 hectares qu’il faudrait pour bien faire me direz-vous ! Oui et non, nos chats domestiques savent se satisfaire de ce qui est à leur disposition. Mais avec une certaine modération quant à la population environnante.

Outre le phénomène d’addiction de certains humains qui « collectionnent » les animaux comme des trophées, il existe des personnes raisonnables qui se laissent déborder (adoptions, portée non désirée, famille d’accueil, éleveurs, etc.). Au-delà de 4 chats chez un particulier et une douzaine chez un éleveur suffisamment équipé, les chats ne peuvent en aucun cas être considérés comme heureux et bien dans leurs pattes.


Bien évidemment on se réconforte en prétendant qu’ils ne manquent de rien, ni de soins, ni de nourriture, ni de jouets ou d’attention, mais ce n’est qu’une façon de se déculpabiliser : ils manquent de place, ils supportent trop d’odeurs corporelles de leurs congénères, ils n’arrivent pas à trouver une place et un statut fixe dans la communauté.
Et même si on leur accorde du temps, un chat préfère qu’on passe tout notre temps à s’occuper de lui, que de le partager avec 10, 20 ou plus de ses congénères !

Trop d'odeurs
Les odeurs, revenons-y : les chats tolèrent mal les odeurs corporelles des autres. Ils ont un odorat 5 à 9 fois plus développé que nous. Imagez-vous entassés dans une pièce entourés de personnes ayant une forte odeur corporelle, et sans déodorant, bien sûr ! Vous n’y tiendriez pas 2 heures, mais il faudrait que nos chats le supportent pendant des années durant ? C’est bien là les limites de l’anthropomorphisme ! Et je ne parle pas des odeurs pour nos voisins ou visiteurs…

Le manque de place, ou plus précisément, de territoire, pose un autre problème olfactif aussi, celui du marquage des limites…. Que chaque chat voudra recouvrir de ses propres odeurs : plus de griffades, plus de frottements aux angles de portes le long des meubles, sur nos jambes, nos affaires amenées à sortir etc. Et bien sûr les pipis, qu’ils soient de stress, de marquage ou de jalousie, une grosse communauté implique fatalement de l’urine hors litière.

Une question sanitaire
Là, se pose bien entendu un problème sanitaire et hygiénique, en plus des odeurs. Il faut un bac par chat plus un, imaginez vous une personne avec 25 chats, dans un appartement de taille normale, disons 60m². Outre le fait que chaque chat a 2,4 m² pour lui, il doit y avoir 25+1 bacs soit 26 bacs dans l’appartement… 26 bacs changés au moins tous les jours, soit plus de 75 kg de graviers à jeter au quotidien… C’est impensable vous dites-vous ?


En effet, à part un professionnel restant à demeure à plein temps ou avec un employé, on n’a matériellement pas le temps de tout faire : linges et coussins à laver, paniers et arbres à chats à nettoyer, gamelles à laver et à remplir, eau fraîche, sols à nettoyer 2 fois par jour au moins, litières à vider, laver, désinfecter, remplir, poussières à ramasser, j’en passe et des meilleures.

A cela ajoutez le temps du jeu et des câlins, voire de l’éducation et de la sociabilisation, et cette personne n’aura ni mangé ni fait de courses ! C’est impossible sur du long terme et même les meilleures volontés s’y perdraient et s’y perdent, même si elles prétendent le contraire, qui l’avouerait ?

Des codes sociaux faussés
Il ne faudrait pas non plus oublier la partie concernant les codes sociaux félins. Forcément ils sont faussés, tronqués, voir zappés chez les adultes, mal acquis par les chatons qui poseront immanquablement des problèmes de troubles comportementaux : malpropreté, griffades, entêtements, agressivité, non respect des codes sociaux, difficultés à introduire le chaton dans son nouveau foyer, etc.

Et je n’aborderais pas les risques de maladies ou autres épidémies ou troubles du système immunitaire. Je m’en tiendrais donc aux problèmes (déjà bien assez nombreux) liés au comportement !

Alors pour votre bien être et surtout celui de Minet, réfléchissez à 2 fois avant de céder à l’envie de vous entourer de trop nombreux chats : si vous souhaiter adopter un chat de race, achetez votre chat dans un élevage non surpeuplé, les fermes d’élevage sont à éviter.

Vérifiez l’état sanitaire de l’élevage : déplacez vous, n’achetez pas sans avoir visité la chatterie, des chats trop fuyants, ou au contraire trop inquisiteurs sont des signes à prendre en considération. En cas de doutes, demandez à voir le livre d’entrées/sorties obligatoire en élevage afin de savoir s’il est surpeuplé. Vous pouvez aussi vous renseigner auprès du vétérinaire de l’élevage, qui inspecte 2 fois par an l’élevage et connaît tous les chats. Faites aussi confiance à votre odorat, même s’il est moindre par rapport à celui d’un chat, il reste un bon indicateur de l’état sanitaire des lieux !

Vous aimez votre chat? laissez-le vivre sa vie de chat, sans trop de congénères imposés, ceci étant hors nature pour lui ( vous verriez vous vivre dans 100m2 à 30 personnes?).
Si vous vous aimez vous, évidemment, c'est une tout autre histoire et vous n'en ferez qu'à votre tête car vous vous ferez plaisir. Mais sachez que vous bousculez énormément votre chat et que ces habitudes peuvent en être complètement chamboulées.
Ne vous étonnez donc pas de tous ces chats malpropres, ou devenant agressifs voir neurasthéniques à l'arrivée d'un nouveau chat. Et bien évidemment, dans la plupart des cas, on ne jette pas le nouveau venu, on jette le plus ancien.

C'est lamentable. Que de souffrance inutile de par la méconnaissance de l'homme.

Si vous aimez réellement les chats, sachez les respecter.

  

Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34699
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: AVOIR BEAUCOUP DE CHATS CHEZ SOI EST-CE UNE BONNE CHOSE?   Dim 22 Juin - 10:17

Nous en avons de bien tristes exemples ici.... je ne comprends pas que les gens n'arrivent pas à insérer cela comme info vitale chez le chat, c'est bien mal le connaitre justement. Certains chats sont plus souples que d'autres et tentent de s'adapter mais cela n'est en rien faire leur bonheur quand on sait leur amour de leur territoire.
Revenir en haut Aller en bas
 
AVOIR BEAUCOUP DE CHATS CHEZ SOI EST-CE UNE BONNE CHOSE?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHATS DE MON COEUR :: TOUT SUR LES CHATS :: Tout Pour Leur Bien Etre-
Sauter vers: