CHATS DE MON COEUR

TOUT POUR LES AMOUREUX DES CHATS, DE LA PROTECTION ANIMALE A VOS HISTOIRES PERSONELLES ET TOUTES LES INFOS NECESSAIRES POUR TOUT SAVOIR SUR NOS AMIS FÉLINS AINSI QUE DES CHATS ET CHATONS À L'ADOPTION
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PREVENIR LES ACCIDENTS ET LES PREMIERS SOINS D'URGENCE

Aller en bas 
AuteurMessage
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34890
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: PREVENIR LES ACCIDENTS ET LES PREMIERS SOINS D'URGENCE   Lun 11 Aoû - 11:05

Les incidents sont imprévisibles, alors préparez-vous à agir à tout moment.

En cas de problème, essayez de garder votre sang-froid pour donner les premiers soins à votre chat. Il s'agira selon les cas de :

Examiner sa respiration
Si le chat ne respire plus il faut le mettre sur le côté et tirer sa langue vers l'avant. Ensuite, s'il ne respire toujours pas, vous entourez son museau de vos mains, puis soufflerez dans son nez 20 fois par minute.

Prendre son pouls et vérifier que son coeur bat
En cas d'arrêt cardiaque, le massage s'imposera. Il suffira d'appuyer doucement sur le thorax, ou de l'envelopper d'une main pour faire une pression de part et d'autre.

Soigner les plaies
S'il saigne beaucoup, vous essuierez la plaie avec un tissu. S'il y a des écoulements abdominaux, vous entourerez l'abdomen d'un bandage élastique. En cas de fracture; éviter de déplacer votre chat.

Garder bien au chaud votre chat
S'il est en état de choc, il faudra l'envelopper de serviettes et le déplacer avec délicatesse. Pour plus de sûreté, vous pourrez le placer dans une caisse de transport pour conduire plus tranquille.

Une fois ces gestes effectués, vous aurez déjà fait preuve d'un grand courage, vous n'aurez plus qu'à vous rendre dans le clinique vétérinaire la plus proche.


Vous ne pourrez pas toujours être aux aguets, alors accordez  la plus grande attention à l'éducation de votre chat. L'habituer à ne pas fréquenter certaines pièces de la maison est votre meilleure garantie.

Source : Dr Marc Veilly - Vétérinaire


Dernière édition par Isa le Sam 27 Fév - 10:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34890
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: SIGNES INDICATEURS D'UNE URGENCE ET PREMIERS SOINS   Mer 22 Avr - 10:06

LES SIGNES INDICATEURS que votrel loulou a un problème et qu'il est urgent de l'emmener chez le vétérinaire.

Bien que certaines urgences puissent être prises en charge chez soi, d'autres, comme ceux cités ici, nécessitent l'intervention immédiate d'un vétérinaire.

1. Absence de réaction : En général, un chat qui n'a aucune réaction a un problème sérieux. Si vous n'obtenez ni réponse, ni réaction d'aucune sorte de votre chat lorsque vous l'appelez, le touchez ou le caressez, vérifiez immédiatement sa respiration. Une obstruction des voies respiratoires, un arrêt cardiaque ou un empoisonnement peuvent expliquer une absence de réaction du chat.

2. Difficultés à respirer : Les problèmes respiratoires nécessitent une attention médicale d'urgence. La présence de liquide dans les poumons ou dans la cage thoracique peut gêner ou bloquer la respiration. Le chat risque alors de faire un arrêt respiratoire, suivi d'un arrêt cardiaque, en l'absence de traitement.

3. Ecoulement de bave : Un grand nombre de maladies affectant l'organisme, une brûlure électrique au niveau de la bouche et de la langue, un contact avec un poison ménager (type produits d'entretiens) ou des plantes peuvent entrainer un écoulement de bave important. Etre très attentif si votre loulou manifeste ce genre de souci.

4. Vomissements incessants : Si le chat vomit continuellement, il peut devenir déshydraté et souffrir d'anomalies électrolytiques. Une occlusion intestinale, provoquée par un élastique, une ficelle ou tout autre élément qu'un chat serait susceptible de trouver et d'avaler, sont les causes les plus répandues de vomissements chroniques chez les chatons.

5. Forte diarrhée : La diarrhée peut entrainer une déshydratation sévère qui conduit à une détérioration rapide de la santé du chat si elle n'est pas traitée rapidement. Pour les chatons, très dangereuses sont les fortes diarrhées car parfois mortelles ( n'oubliez pas que le lait de vache est un poison)

6. Coloration anormale des gencives : La couleur des gencives donne des informations sur l'état de santé d'un chat. Des gencives pâles indiquent une anémie,. Des gencives bleutées indiquent un problème cardiaque ou respiratoire. Des gencives jaunâtres, elles, indiquent une destruction des globules rouges ou une maladie hépatique grave (foie).

7. Fièvre : La fièvre du chat est souvent causée par une infection. Facle à déceler au début par sa tite truffe tiède voir chaude ( dans ces cas là, prendre la température de votre loulou)
La fièvre augmente les besoins en liquide de l'animal et induit une perte d'appétit quasi totale. La malnutrition et la déshydratation forment une combinaison dangereuse.

Un chat dont la température corporelle est supérieure à 39°C doit être examiné par un vétérinaire dans les plus brefs délais.

Soyons donc vigilents à nos p'tits coeurs afin que leur santé ne soit pas mise en danger....



Dernière édition par Isa le Lun 30 Nov - 14:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34890
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: PREVENIR LES ACCIDENTS ET LES PREMIERS SOINS D'URGENCE   Sam 27 Fév - 10:14

Voici un article interessant , une info de Marie-Rose (Source Whiskas) bien utile :

Vous qui avez un chat pour compagnon, vous avez un souhait primordial : le voir sa vie durant épargné par la maladie et les accidents.

Car, finalement, ce ne sont pas seulement nos chats qui souffrent lorsque quelque chose ne va pas, mais nous le plus souvent, parce que nous nous sentons aussi désarçonnés qu´inutiles, incapables de répondre à l´urgence des premiers secours qu´il faudrait prodiguer.

Comment secourir nos amis à quatre pattes en cas de diarrhée ou d´étouffement? Que faire dans l´immédiat en cas d´accident afin d´éviter le pire
Plus vous serez préparé, moins vous risquez d´être obligé de mettre en oeuvre votre savoir. Par bonheur !

Prévenir vaut mieux que guérir :
Mettez-vous dans la peau de votre chat et déambulez dans votre appartement avec la même curiosité et le même enthousiasme ludique : qu´est-ce qui pourrait être passionnant et où cela pourrait-il devenir dangereux?


Pas de plantes vénéneuses dans le salon ?
Le fourneau reste-t-il toujours dans le viseur aussi longtemps que les plaques sont chaudes ? Qu´en est-il avec les fenêtres ? A guillotine ? Basculantes ? Pivotantes ? Ou largement ouvertes sans surveillance ?
Les balcons mal sécurisés peuvent également être dangereux tout comme une machine à laver le linge déjà chargée mais pas encore refermée.

En éliminant de tels pièges vous pouvez épargner bien des souffrances à votre chat.

Quant aux maladies, elles ne sont pas toujours des fatalités inévitables envoyées par le destin, car, finalement, Minet peut être vacciné contre les plus graves virus.
Ne touchez pas aux médicaments qui ne sont pas expressément destinés à votre chat - si lui administrer une aspirine pour le soulager est preuve d´un coeur compatissant, cela risque aussi d´être fatal à Mistigri !

La pratique fait le maître. Il vous faut tout d´abord savoir ce qui est normal pour être capable de juger les écarts de paramètres chez votre chat en cas de maladie .

Afin de déterminer la température du chat, glisser délicatement un thermomètre dans son anus. Mais, en général, vous n´aurez pas besoin de connaître le degré exact de sa température, simplement s´il il a de la fièvre ou s´il fait de l´hypothermie.
Très facile à estimer sans thermomètre: caressez en connaissance de cause le corps du chat en bonne santé et soyez attentif à ce que vous ressentez, quels sont les emplacements qui dégagent de la chaleur. En même temps vous pouvez enregistrer la forme, les contours de la surface de son corps.
Posez la main sur sa poitrine, discernez-vous les battements de son coeur, sa respiration - la précision des mouvements et leur rythme ?
Maintenant passez du thorax vers le dos et observez un pli dans sa peau.
Combien de temps ce pli prend-il pour disparaître ? C´est un test qui vous renseignera sur l´hydratation du corps de votre chat.
Si vous désirez obtenir des informations sur sa circulation sanguine, soulevez la lèvre supérieure du chat et appuyer avec le pouce sur sa gencive, il vous suffira d´observer le temps nécessaire à la gencive pour retrouver sa jolie couleur rose vif dès que vous retirez votre pouce.

En répétant ce test régulièrement, vous saurez exactement diagnostiquer ce qui est normal et ce qui ne l´est pas chez votre chat.

Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34890
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: PREVENIR LES ACCIDENTS ET LES PREMIERS SOINS D'URGENCE   Dim 28 Fév - 10:08

Les pansements : une surveillance étroite est nécessaire

Les pansements sont généralement constitués de plusieurs couches qui ont chacune un rôle particulier et adapté à la lésion qu’ils protègent : couche de contact (directement sur la plaie), couche d’absorption (qui absorbe les suintements éventuels de sang, pus, …) et une couche de contention qui maintient le tout.

Il existe de nombreuses formes de pansement : roulé, collé, compressif, plâtre, …

Une surveillance étroite du pansement par le propriétaire est toujours indispensable parce qu’un animal reste un animal et que le plus beau des pansements peut « tomber » !
En bougeant, un patient nerveux va pouvoir l’arracher, le mordiller, le lécher, le faire glisser, … Mais a ttention, ces signes peuvent aussi signifier que la plaie est douloureuse ou le pansement mal supporté.
Tout signe anormal, tout suintement important, odeur, gonflement, rougeur, … doit conduire à représenter l’animal au vétérinaire sans délai, faute de quoi des complications sérieuses sont possibles.

:Cat560:
Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34890
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: PREVENIR LES ACCIDENTS ET LES PREMIERS SOINS D'URGENCE   Jeu 4 Mar - 8:37

Que faire en cas d'accident ? (info de Marie-Rose de chez Whiskas)

Si un chat a le malheur de se faire taper par un véhicule, il devra être amené chez le vétérinaire le plus rapidement possible, car les lésions les plus graves sont rarement visibles à l´oeil nu.


Cependant vous serez obligé de vous engager à fond entre le moment de l´accident et l´arrivée entre les mains du vétérinaire !
Evitez tout d´abord que le chat ne se terre dans un endroit inaccessible - mais attention, les chats souffrant de fortes douleurs réagissent généralement de manière hargneuse et incontrôlable, le secouriste risque de belles estafilades ou d´être mordu !

En cas d´une crise de suffocation, de dyspnée, immédiatement inspecter la gueule du chat pour en retirer d´éventuels corps étrangers ou du sang.
Puis surélever l´avant du corps du chat sera et, si cela semble apporter un certain soulagement à l´animal, tirez délicatement sa langue.
Si l´on soupçonne une blessure avec perforation du thorax, n´importe quel morceau de plastique, comme un sac en plastique peut être posé sur la blessure afin d´éviter que l´air soit aspiré dans les poumons par la blessure tout en facilitant la ventilation de Minet.

Attention : en cas de graves troubles respiratoires
ne jamais transporter le chat dans une caisse fermée, mais bien en prenant soin que l´animal puisse recevoir la plus grande quantité d´air frais possible.
Si du sang clair s´échappe par jets pulsés de la blessure de votre chat, il s´agit d´une hémorragie artérielle.
Ce type d´hémorragies peut entraîner une importante et rapide perte de sang dans un court laps de temps, il sera donc vital de juguler tant que possible l`hémorragie en appuyant avec force un tissu, une gaze par exemple, directement sur la blessure.
Si cela se révélait impossible à cause d´une fracture sous la blessure, il faudra alors fixer un garrot au-dessus de la blessure, c´est à dire en direction du corps.


L´objectif est de limiter, si ce n´est stopper, l´hémorragie sans pour autant bloquer la circulation sanguine dans la jambe !
Observez toujours la teinte et la circulation sanguine de la gencive, la température sur la surface du corps ainsi que l´état de vitalité de votre chat.
L´animal est en état de choc si la gencive est rose pâle et ne redevient que lentement rose vif, si le corps du chat semble se refroidir et qu´il se révèle insensible à son entourage.
Un état extrêmement grave qui risque de provoquer un collapsus cardiovasculaire. Soutenez la circulation sanguine en le réchauffant un maximum. Si sa respiration s´affaiblit, surélevez la partie inférieure de son corps. Ainsi encouragez-vous la circulation sanguine dans les organes vitaux et dans le cerveau.

Si vous remarquez des modifications de la forme du corps du chat, cela pourrait indiquer la présence de fractures.
Dans ce cas, efforcez-vous de ne pas modifier la position de l´animal afin d´éviter de provoquer des blessures internes dans les tissus entourant l´os fracturé.
Ceci est vital dans le cas de fracture de la colonne vertébrale où la moelle épinière est mise en danger, ou dans le cas d´une fracture du bassin encourant le risque d´endommager de gros vaisseaux sanguins ainsi que des nerfs.
Si vous soupçonnez diverses fractures, ou si les membres du chat sont paralysés, il s´agira d´étendre le chat avec grande délicatesse sur une surface plane dure, de le couvrir pour lui conserver sa chaleur et d´attendre l`arrivée du vétérinaire.
Les fractures ouvertes, donc celles où l´os est apparent, seront protégées de la poussière et du desséchement par une gaze. Ceci est également valable pour les organes internes qui sont devenus apparents.


Même si la vue d´un chat blessé est un événement émotionnellement traumatisant et bouleversant: conserver son sang froid est le premier de tous les commandements ! Réfléchissez aussi lucidement que possible sur ce que vous devez entreprendre pour soulager l´animal, une étape après l´autre - La survie du chat dépend souvent autant de vos aptitudes à le réconforter en gardant votre contrôle et de la confiance que vous lui transmettez que de vos qualités de secouriste.
Il est toujours bon d´avoir à portée de main un flacon de Fleurs de Bach - elles viendront en aide non seulement au patient mais aussi à sa, ou son, secouriste !

Revenir en haut Aller en bas
kate
VIP
VIP
avatar

Nombre de messages : 3541
Localisation : Grece
combien de chats avez vous? : 3
Date d'inscription : 08/11/2011

MessageSujet: Les soins d'urgence    Sam 7 Jan - 17:36

Il existe quelques gestes de base à effectuer en cas d'urgence. Il est bon de les connaître, tout comme il est bien d'avoir en permanence à portée de main le numéro de téléphone du vétérinaire le plus proche assurant les urgences ou du service d'urgence vétérinaire à domicile dans les grandes villes.
ATTENTION : ne jamais donner ni aspirine (acide acetylsalicylique) et ses dérivés, ni paracétamol à un chat.

L'accident

En cas d'accident (chute du balcon, choc avec une voiture…), vous devez prendre quelques précautions afin d'éviter l'aggravation de l'état de votre chat.
Cependant, il est fondamental qu'un vétérinaire l'examine le plus vite possible afin de déterminer s'il y a des lésions internes.

Placer votre chat au calme dans un endroit où il fait chaud (25 à 30 °C).
Proposez-lui à boire par très petites quantités à la fois. Ne jamais le forcer.
Ne prenez jamais l'initiative de lui donner un médicament, vous pourriez lui faire plus de mal que de bien.
S'il ne peut plus bouger tout en étant conscient, il se peut que la colonne vertébrale soit atteinte. Dans ce cas, vous devez absolument éviter de le déplacer. Laissez-le dans la position dans laquelle il est.

Si vous devez le déplacer, essayer de le faire en conservant sa colonne bien droite (en le déplaçant sur une planche de bois par exemple).
Vérifiez également que votre assurance responsabilité civile prend en compte les accidents que votre chat pourrait causer.


Les plaies

En cas de plaies, quelles soient superficielles ou profondes, évitez de les désinfecter avec de l'alcool.Utilisez plutôt un antiseptique doux tel que l'Hexomédine, la Bétadine, Iodosol.

Les piqûres et morsures

Les piqûres d'insectes

Les abeilles et les guêpes peuvent être dangereuses. Certains chats y sont allergiques.

En cas de piqûre, surveillez votre chat. Quelques minutes à quelques heures après la piqûre, il va présenter un gonflement de la zone piquée :

à la bouche car il essaye de « gober » l'insecte, les babines sont alors « cartonneuses »,
au bout de la patte car il joue avec.

S'il est allergique, il risque de faire un «œdème de Quincke»: sa gorge gonfle et il a du mal à respirer.
Si votre chat présente ces symptômes, n'attendez pas pour consulter le vétérinaire le plus proche qui lui fera des injections pour éviter les complications.

Les morsures de serpent

Les traces d'une morsure de serpent sont assez caractéristiques: deux points rouges (avec ou sans hématome autour) espacés de 6mm.
Lorsque vous appuyez légèrement dessus, il peut en sortir des sérosités (liquide jaune paille) ou du sang. La zone mordue est souvent très douloureuse et donc difficile à examiner.

Si votre chat se fait mordre, ne tentez pas de retirer le venin ou de poser un garrot. Vous pouvez lui faire très mal sans pour autant le sauver, vous pouvez même aggraver le problème.
L'animal et vous même devez rester le plus calme possible.
Vous pouvez éventuellement utiliser de la glace (dans un gant de toilette par exemple) sur la zone mordue afin de limiter la diffusion du venin.

Amenez votre chat chez le vétérinaire le plus proche qui mettra en place le traitement d'urgence qui s'impose.
Heureusement, toutes les morsures de serpent ne sont pas dangereuses ; c'est votre vétérinaire qui pourra en juger après un examen du chat.

Les morsures d'animaux sauvages et de chiens

Lors de morsure, les lésions internes (déchirures de muscles, perforation d'organes) sont fréquentes même si les dégâts semblent peu importants au niveau de la peau. Consultez systématiquement un vétérinaire qui jugera de la gravité des plaies et du risque d'infection.
De plus, les animaux peuvent transmettre de nombreuses maladies, dont la rage (renard, chauve-souris).

Les hémorragies

Vous pouvez essayer d'arrêter les saignements en comprimant la plaie, par exemple avec des compresses stériles ou un tissu propre.Vous pouvez aussi poser un bandage compressif (serré) si la plaie se trouve au bout de la patte.
Dans tous les cas, si l'hémorragie ne s'arrête pas très rapidement (moins de cinq minutes) vous devez absolument consulter un vétérinaire qui fera le nécessaire.

Les fractures

Si la fracture se situe au niveau d'une patte ou du bassin, évitez de faire bouger la zone concernée.
N'essayez pas d'immobiliser vous-même le membre, vous risqueriez d'aggraver les choses.
Laissez-donc la patte dans la position que votre chat a choisi, c'est celle qui est la moins douloureuse pour lui.

Les dangers de la maison

Ils sont nombreux car les chats sont des animaux très curieux.
Heureusement, leur odorat très développé diminue un peu ces risques.

Les fils électriques

Les chatons sont les plus concernés car ils sont joueurs et en sont malheureusement particulièrement friands.
Ils risquent bien sûr de s'électrocuter en mordillant les fils.
Nous vous conseillons donc de bien les cacher, surtout si vous vous absentez.

Les produits ménagers

Comme pour les enfants, ils représentent un danger majeur pour les animaux.
Cependant les intoxications par les produits ménagers chez le chat sont peu fréquentes, leur odeur n'étant généralement pas appréciée par les chats (sauf l'eau de javel et certains produits ammoniaqués).

Si votre chat lèche ou boit un de ces produits, il ne faut pas essayer de le faire vomir, vous pourriez aggraver les lésions (brûlures).
Ne lui donnez pas de lait non plus.

Pour chaque produit toxique il existe une procédure différente à suivre. Ne faites rien avant d'avoir parlé à votre vétérinaire.Dans tous les cas, téléphonez-lui ou appelez un centre anti-poison vétérinaire tout de suite, avec le flacon du produit à portée de main. Il vous dira que faire en attendant d'arriver chez lui.

Les chutes

Les balcons constituent pour le chat un lieu d'observation privilégié du vaste monde qui les entoure, mais ils représentent également un risque de chutes. Pensez à poser du grillage ou un filet de protection au travers duquel votre chat pourra voir qu'il y a du vide.

Les médicaments

Comme pour les enfants, il faut placer les médicaments hors d'atteinte. Les chats en mangent rarement eux-même.
En cas d'ingestion accidentelle, il faut agir comme pour les produits toxiques vus ci-dessus, c'est à dire prendre contact avec votre vétérinaire ou un centre anti-poison vétérinaire, et lui donner le nom du médicament.

Les plantes

Certaines plantes d'intérieur peuvent être très toxiques pour les animaux (les ficus, les chlorophytums, les diffenbachias et de nombreuses autres).
Les chatons aiment souvent jouer avec les feuilles et les mordillent.
Les chats adultes peuvent avoir envie de mâchouiller des feuilles pour se purger des poils qu'ils avalent en se léchant.
Aussi, faites attention à ce votre chat n'ait pas accès aux plantes ou vérifiez que celles-ci ne soient pas toxiques pour les animaux. (En cas de doute n'hésitez pas à nous posez vos questions).
L'utilisation d'«herbe à chats» permet parfois de conserver ses plantes!
En cas d'ingestion, consultez votre vétérinaire.

Les intoxications

Les symptômes que peut présenter votre chat lors d'une intoxication sont très nombreux et variés.

Le chat peut être:

abattu,
pris de tremblements,
pris de « paralysie »,
fièvreux,
atteint d'une salivation importante,
dans le coma.

Si votre chat présente un ou plusieurs symptômes indifféremment, appelez votre vétérinaire.

Les intoxications causées par des animaux

Les animaux dangereux sont les crapauds et les chenilles processionnaires (dans le Sud de la France), soit par ingestion, soit par simple contact pour les dernières.
Les crapauds se trouvent au bord des mares pendant une grande partie de l'année. Leur toxicité est modérée.
Les chenilles processionnaires en revanche, constituent un risque important d'intoxication. Elles descendent des arbres, à la queue leu-leu, au printemps (de mars à mai), pour aller s'enfouir dans le sol. Elles aiment particulièrement les conifères (pins du Sud de la France).
Quel que soit l'animal que votre chat a rencontré, les principaux symptômes que vous pouvez observer sont un abattement et une salivation importante.
Si vous pensez qu'il soit possible que votre chat soit entré en contact avec un de ces animaux, consultez au plus vite votre vétérinaire.

Les intoxications par des produits chimiques

De nombreux produits chimiques sont toxiques :

les désherbants,
les anti-insectes et anti-limaces,
les anti-souris et anti-rats (« mort aux rats »).


Les symptômes que votre chat peut présenter sont :

des hémorragies,
des tremblements ou des convulsions,
des paralysies (raideur des membres),
une salivation importante,
de la fièvre,
de l'abattement.

Si vous observez un seul de ces symptômes, consultez au plus tôt votre vétérinaire.


Les urgences oculaires

Les problèmes au niveau des yeux sont souvent graves.
Un saignement ou un gonflement peuvent indiquer une piqûre d'insecte, la présence d'un objet (brindille, morceau de métal…), une griffure. Il faut alors consulter impérativement un vétérinaire.
Dans tous les cas, n'appuyez jamais sur l'œil même s'il saigne, ceci peut provoquer un ralentissement du cœur, voire son arrêt.
De plus, si le problème est dû à la présence d'un objet, évitez de l'enlever, vous risqueriez de l'enfoncer.
Amenez plutôt votre chat chez un vétérinaire le plus vite possible.


Conclusion

Dans tous les cas, vous devez impérativement consulter un vétérinaire après avoir effectué les premiers gestes.
En cas de choc ou d'hémorragie, des soins intensifs devront être effectués.
Plus vite ils seront mis en œuvre, plus vous aurez des chances que votre chat récupère rapidement et sans complications.
Sachez qu'un état de choc peut apparaître plusieurs heures après un accident. Donc même si votre chat semble bien aller, voir son vétérinaire peut le sauver car celui-ci pourra détecter les signes avant-coureurs d'un choc et éviter qu'il ne se produise.

source http://www.wanimo.com/fr/chats/fiches-sante/sante-du-chat-cc2/les-soins-d-urgence-cf35/


Revenir en haut Aller en bas
CDMC
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 34890
Date d'inscription : 02/08/2008

MessageSujet: Re: PREVENIR LES ACCIDENTS ET LES PREMIERS SOINS D'URGENCE   Dim 8 Jan - 10:25

merci pour ce superbe complément. Nos lecteurs apprécieront.
Revenir en haut Aller en bas
Assoº Chats Libres
Modérateur
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 3404
Localisation : Région Parisienne
combien de chats avez vous? : 9
Date d'inscription : 16/04/2012

MessageSujet: Re: PREVENIR LES ACCIDENTS ET LES PREMIERS SOINS D'URGENCE   Lun 4 Nov - 16:41

Que faire en cas d'électrocution?

L'électrisation est le terme qui définit le passage du courant électrique dans le corps. Lorsque ce type d'accident entraîne le décès, on parle alors d'électrocution.

Ce type d'accident domestique n'est pas rare chez les chats. Notamment chez les jeunes animaux qui sont tentés par les fils électriques et les mordillent, inconscients du danger que cela représente.


ATTENTION EGALEMENT AUX GUIRLANDES DE NOEL TRES SOUVENT SOURCES D'ELECTROCUTION CHEZ LE CHAT

À savoir: Cela peut aussi survenir si l'animal urine sur une prise électrique ou bien sur un appareil ménager défectueux.

A l'extérieur, les chats ne sont pas non plus à l'abri. Il peut arriver que des chats décèdent en marchant sur une plaque d'égout. Cela est arrivé il y a peu à Paris, un chat a succombé à une décharge de l'ordre de 180 volts. En cause: des fils électriques dénudés dans le réseau souterrain qui auraient électrisé cette plaque par capillarité.

Ce n'est pas la première fois que des boites réseaux sont à l'origine d'un tel drame (cela peut aussi arriver à des chiens en promenade , évitez les plaques d'égouts).

L'électrisation ou électrocution peut survenir lorsqu'il y a contact entre les pattes de l'animal et un «objet» conducteur, ou encore si l'animal urine sur celui-ci.

Une urgence vétérinaire


Il s'agit d'une véritable urgence vétérinaire prise en charge par l'assurance santé animale (mutuelle chien et mutuelle chat), pouvant entraîner de nombreux traumatismes (arrêt cardiaque, œdème pulmonaire…), voire de graves brûlures (cavité buccale, fourreau, etc.).
Divers symptômes peuvent apparaître suite à une électrisation: vomissements, diarrhée, convulsions, désorientation…

Comment réagir avant de conduire l'animal en consultation?

Suivant l'endroit où cela survient, il faut tout d'abord, quand cela est possible, couper immédiatement le disjoncteur principal.
Si le chat est en difficulté respiratoire (apnée), il faut pouvoir pratiquer du «bouche-à-nez», ce qui n'est pas vraiment évident lorsque l'on ne dispose pas de notions en secourisme animalier.

Cette détresse respiratoire ainsi qu'un gonflement du palais et de la langue peuvent survenir jusqu'à 24 heures après l'accident. C'est pourquoi le pronostic vital peut être réservé durant ce même laps de temps. L'animal, hormis les soins nécessaire le cas échéant, doit être placé en observation.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PREVENIR LES ACCIDENTS ET LES PREMIERS SOINS D'URGENCE   

Revenir en haut Aller en bas
 
PREVENIR LES ACCIDENTS ET LES PREMIERS SOINS D'URGENCE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
CHATS DE MON COEUR :: TOUT SUR LES CHATS :: Comportement et Santé :: Santé-
Sauter vers: